Mots-clés > Thématiques

Moulins

Journal

Le Cousin ne coule plus... Suppression d’une digue pour laisser passer les poissons

Depuis 15 jours le Cousin ne coule plus, ou plus exactement il a changé de lit pour pouvoir faire peau neuve au niveau du moulin Nageotte. Le bief au débouché du cru de la goulotte est sans aucune utilité maintenant.
S’il servait à faire tourner l’aube du moulin voici plus de 60 ans, il reste aujourd’hui simplement un trou (le bief) qui peu à peu se bouche, il y a partout pied... là où, il y a 50 ans, les gamins des deux Cousin venaient y apprendre à nager.
Avec les sécheresses récurrentes, il n’y a (...)

7 octobre 2016, par Hélène Lipietz-Geuinlé

Sommes-nous les derniers mortels ?

Enregistrement de Jean Seban, cinéaste, au Moulin Cadoux, le 18 juillet 2015

Le Cousin, le temps, la mort... l’éternité

« Cette rivière, ce moulin... pourquoi chercher d’autres images ? Les choses se donnent telles quelles. »
Il y a plus de vingt ans, Jean Seban tournait l’esquisse d’un de ses premiers films au Moulin Cadoux, au bord du Cousin : Aurélia, d’après la nouvelle de Gérard de Nerval.
L’acteur principal, Jean-Pierre Klein, ayant été victime de l’attentat du DC10 d’UTA au-dessus du Tchad, le film restera inachevé.
Depuis, Jean Seban ne cesse de donner vie à ces images en les intégrant dans ses films... jusqu’à (...)

18 juillet 2015, par Thiébaut Jourdain

La crue du Cousin de 1678 et la papeterie de Vesvres

D’après un article de Pierre Rouleau, t. LXIX, 1975, 1976, Bulletin de la Société d’études d’Avallon

En juillet 1678, une crue du Cousin détruit le pont de Méluzien et le pont Claireau, les moulins à farine et le foulon, inondant les habitations... Aura-t-elle eu raison de la papeterie de Vesvres ?
Situer Reposeur sur la carte de Cassini
En 1678 Méluzien se situait sur la rive gauche du Cousin, tandis que Reposeur s’étendait sur la rive droite, au bas de la route de Chassigny et sur la route des milleries, avec à droite le moulin de Cayenne (appartenant actuellement à Monsieur Morin), à (...)

19 février 2015, par Gérard Gravouille

Compte rendu de la réunion du lundi 29 septembre 2014 sur le devenir des moulins : Pour la continuité... de la concertation !

A l’initiative de l’association Hydrauxois une réunion d’information s’est tenue à l’Hôtel Gouvenain ce lundi 29 septembre. L’objectif de cette réunion était de faire le point sur les travaux engagés par le programme Life+Environnement concernant le rétablissement de la continuité écologique dans la zone Natura 2000 de la Vallée du Cousin.
Une première grande réunion de concertation
Le public était très large puisque, en plus d’une vingtaine de propriétaires de moulins, ont participé les représentants du (...)

9 octobre 2014, par Le Président du SIVU de la vallée du Cousin

Moulins : où sont les analyses d’impact du Parc du Morvan ?

Avallon et ses moulins en zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager : où sont les analyses d’impact des projets du Parc du Morvan ?
Les ZPPAUP (zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager) visent à définir, par accord entre l’État et les collectivités, les modalités de gestion d’un secteur urbain d’intérêt patrimonial. Il se trouve que la ville d’Avallon est en ZPPAUP et, comme le montre la carte ci-dessous, la protection concerne également le Cousin, (...)

15 septembre 2014, par Charles Champetier, L’association Hydrauxois

Vallée du Cousin : la destruction des seuils de moulins coûte deux fois plus cher que leur aménagement écologique

Le Parc naturel régional du Morvan bénéficie d’un contrat LIFE+ pour la restauration écologique du Cousin Aval. Sur la période 2011-2015, le contrat est de 3,2 millions d’euros : une somme considérable, prélevée sur l’argent public. Or, bien que l’étude de juin 2013 commandée à BIOTEC démontre que l’aménagement des seuils de moulin coûterait deux fois moins cher... le Parc semblerait préférer leur destruction. Moulins, truites et moules perlières : une cohabitation de 150 à 400 ans
Les truites et les moules (...)

2 septembre 2014, par Charles Champetier

L’usine d’amiante Patouret

Histoire de la plus vieille entreprise avallonnaise

Chronologie illustrée de cartes postales et photos d’époque.
A l’origine, cette usine était un moulin à papier qui fonctionnait avec la papeterie de Vesvres (Moulin Petit). 1860 - Louis Barthelemy Dubois rachète le moulin Veyrat et continue à faire du carton gris et du papier. 1885 - Son fils Achille Dubois épouse Jeanne Bourey, continue la fabrication de papier carton et ajoute la fabrication de tresses de chanvre pour l’étanchéité des portes d’écluses. Suite au développement de l’industrie (...)

6 mai 2014, par Gérard Gravouille

Moulins du Cousin : une analyse approfondie par le PNR du Morvan, dans le cadre du programme Life+ Continuité écologique

Comme nous l’avions mentionné dans un précédent article, le Parc Naturel Régional (PNR) du Morvan porte aujourd’hui un projet de restauration écologique du Cousin aval, sur financement du programme européen LIFE+ Continuité écologique.
Les travaux des bureaux d’études chargés du diagnostic écologique et morphologique viennent d’être mis en ligne. Nous nous en félicitons puisque nous avions souhaité depuis l’été cette mise en ligne afin de proposer une analyse critique des documents.
Les questions que nous (...)

5 janvier 2014, par Charles Champetier, L’association Hydrauxois

Mots connexes