Journal >

Histoire

Témoignage

Pandemonium - Extrait n°4 : Et voici la vraie guerre... 10 MAI 1940

Texte écrit par André Consigny, issu du « Pandemonium : La guerre de 1939-1940 telle que nous l’avons connue au 3e R.D.P. » (Notes prises au jour le jour par André Consigny sur un agenda de poche)

"Nous nous rappelons les récits de nos pères qui, à cette même gare en Août 1914 déployait des drapeaux et inscrivaient sur leurs wagons « Train de plaisir pour Berlin ». Il en est revenu quelques uns, assez peu mais assez cependant pour nous mettre en garde ; c’est pourquoi nous ne sommes pas très chauds." C’est ce qui disait André Consigny dans le dernier épisode que nous avons publié - la mobilisation - qui annonçait ce nouvel extrait par "Et voici la vraie guerre..."
Composition du Pandemonium (par (...)

4 juin 2015, par Thiébaut Jourdain

Témoignage

Pandemonium - Extrait n°3 : la Mobilisation, d’août 1939 à avril 1940

Texte écrit par André Consigny, issu du « Pandemonium : La guerre de 1939-1940 telle que nous l’avons connue au 3e R.D.P. » (Notes prises au jour le jour par André Consigny sur un agenda de poche)

Dans sa préface, André Consigny, l’un des survivants du 3e R.D.P. et auteur de ce témoignage écrivait : « je n’ai pas accepté les médailles qui me furent proposées après 1940. Je ne veux pas de drapeau ; je ne marcherai plus jamais derrière, car j’ai horreur de toutes les cérémonies à caractère patriotique ». Voici la première partie de son journal, d’août 1939 à avril 1940, complétée par quelques illustrations.
Composition du Pandemonium (par valleeducousin.fr)
Les titres en hypertexte ont été publiés sur (...)

24 mai 2015, par Thiébaut Jourdain

Témoignage

Pandemonium - Extrait n°2 : Préface

Texte écrit par André Consigny, issu du « Pandemonium : La guerre de 1939-1940 telle que nous l’avons connue au 3e R.D.P. »

Suite à un premier extrait publié sur valleeducousin.fr grâce à un habitant d’Island, voici la préface écrite par André Consigny, l’un des survivants du 3e R.D.P. qui écrivait à ses petits-enfants : « Voyez mes chers petits, je n’ai rien d’un héros mais tout d’un miraculé. C’est certain. Deo Gracias ». Dans cette préface, il se présente tel qu’il est : insoumis, volontaire, coléreux mais non belliqueux, altruiste et surtout antimilitariste. Il raconte « ses classes », juste avant la guerre...
Composition du (...)

10 mai 2015, par Thiébaut Jourdain

témoignage

Pandemonium - Extrait n°1 intitulé « La Guerre du Un pour Cent »

Texte écrit par André Consigny, issu du « Pandemonium : La guerre de 1939-1940 telle que nous l’avons connue au 3e R.D.P. »

Qu’est-ce que le « Pandemonium » ? Un témoignage inédit de ce qu’on a pu appeler la « drôle de guerre »... dont la majeure partie a été écrite par André Consigny, de Brienne-le-Château, à partir des notes qu’il prenait sur le front sur un agenda de poche... et qui montre une toute autre réalité que la version officielle ! A quoi s’ajoutent des notes écrites d’après mémoire par Amand Courcelles, paysan icaunais de Venoy... et par Jean Gonod, tous deux membres du même régiment, sur les mêmes zones de combat. Au (...)

1er mai 2015, par Thiébaut Jourdain

Allez voir l’exposition « Mémoire et Histoire des Républicains Espagnols de l’Yonne »

Jusqu’au 31 mai 2015, au Grenier à Sel

Un sujet criant d’actualité, atemporel, universel. Car ce combat contre la barbarie n’est pas seulement celui des républicains espagnols. Un combat permanent qui continue à déchirer l’humanité et dont l’issue est encore incertaine. Cette exposition nous amène à réfléchir sur nous mêmes... interpelle nos vigilances endormies. On ne peut s’empêcher de se demander : qu’aurions nous fait ? Et aujourd’hui, que ferions nous (...)

13 avril 2015, par Thiébaut Jourdain

Insécurité

Avallon, une ville très dangereuse !

Du moins en 1777...

Le 24 octobre, trois détenus de la prison d’Avallon se révoltent. Excédés par leurs conditions d’incarcération, ils agressent le geôlier avant de tenter de s’évader.
VOUS VOUS CROYEZ PLUS EN DANGER AUJOURD’HUI ? Lisez donc ce texte, tiré de l’ouvrage « Les mystères de l’Yonne », de Jean-Pierre Fontaine.
Quelques faits chronologiques
17 mars 1777 Sur la foire, Anne Tarrat tente de voler une bourse pleine d’écus à un jeune marchand de vaches. S’en suit son emprisonnement
30 mars 1777 Trois marchands (...)

13 avril 2015, par Les hérissons du Cousin

La crue du Cousin de 1678 et la papeterie de Vesvres

D’après un article de Pierre Rouleau, t. LXIX, 1975, 1976, Bulletin de la Société d’études d’Avallon

En juillet 1678, une crue du Cousin détruit le pont de Méluzien et le pont Claireau, les moulins à farine et le foulon, inondant les habitations... Aura-t-elle eu raison de la papeterie de Vesvres ?
Situer Reposeur sur la carte de Cassini
En 1678 Méluzien se situait sur la rive gauche du Cousin, tandis que Reposeur s’étendait sur la rive droite, au bas de la route de Chassigny et sur la route des milleries, avec à droite le moulin de Cayenne (appartenant actuellement à Monsieur Morin), à (...)

19 février 2015, par Gérard Gravouille

C’était samedi 15 novembre 2014 au Grenier à Sel : conférence sur la Grande Guerre par Marie-Laure Las-Vergnas + une expo photo de Françoise Baudot

Ingénieur à la Cité des sciences et de l’industrie, Marie-Laure Las Vergnas a découvert avec son frère Olivier, en 1998, le journal intime de son arrière-grand-père maternel, Mathieu Tamet, soit 37 cahiers d’écoliers représentant 5000 pages écrites du 1er janvier 1910 au 12 novembre 1934...
Marie-Laure Las Vergnas
Ingénieur à la Cité des sciences et de l’industrie, a découvert avec son frère Olivier , en 1998, le journal intime de son arrière-grand-père maternel, Mathieu Tamet, soit 37 cahiers d’écoliers (...)

17 novembre 2014, par Chocomousse

L’usine d’amiante Patouret

Histoire de la plus vieille entreprise avallonnaise

Chronologie illustrée de cartes postales et photos d’époque.
A l’origine, cette usine était un moulin à papier qui fonctionnait avec la papeterie de Vesvres (Moulin Petit). 1860 - Louis Barthelemy Dubois rachète le moulin Veyrat et continue à faire du carton gris et du papier. 1885 - Son fils Achille Dubois épouse Jeanne Bourey, continue la fabrication de papier carton et ajoute la fabrication de tresses de chanvre pour l’étanchéité des portes d’écluses. Suite au développement de l’industrie (...)

6 mai 2014, par Gérard Gravouille

Cartes postales anciennes : sites remarquables de la ville d’Avallon

Les remparts, les tours de l’Escharguet et de l’horloge, la collégiale Saint-Lazare et les terreaux de la petite porte. Cartes datéesCartes non datées

15 décembre 2013, par Marcello