Valleeducousin.fr

Journal > Environnement >

Recherche de solutions

Délitement d’un parking en plastique, source de pollution dans la vallée du Cousin : Lettre ouverte au Maire d’Avallon... et à la Région Bourgogne Franche-Comté

Ensemble... trouvons rapidement une solution !

Publié par Le Conseil des Cousin•es

Le mardi 7 janvier 2020

Mis à jour le 12 janvier 2020

Suite à la pollution occasionnée par la fragmentation du plastique utilisé pour un parking aménagé à "l’aire verte de Cousin la Roche" par la ville d’Avallon avec la région Bourgogne, nous avons transmis cette lettre à la Mairie et à la Présidente du Conseil régional, par voie électronique et par courrier postal le 8 janvier 2020.

Monsieur le Maire d’Avallon, Madame la Présidente du Conseil Régional,

Dans le cadre de la Convention Ville d’Appui signée entre la ville d’Avallon et la Région Bourgogne (Délibération 167 du 7 novembre 2013) et suite à l’étude de l’Atelier du triangle, « une aire verte de détente » a été aménagée à Cousin la Roche.

Or, les alvéoles en plastique utilisées pour le parking - malgré nos avertissements - sont aujourd’hui en train de se déliter, constituant une source de pollution fortement néfaste pour l’environnement… et peu compatible, c’est le moins qu’on puisse dire, avec l’adjectif « verte ».

Délitement d’un parking en plastique dans la vallée du Cousin aménagé par la ville d’Avallon avec la région Bourgogne
Après cette photo, les ramassages citoyens de l’association Les Cousin•es de la vallée ont tenté de ramasser le plus gros. Mais les petits morceaux sont toujours là et continuent de ressortir du gravier, notamment à cause de l’utilisation du parking… Il est de notre responsabilité à tous de trouver une solution urgente à ce problème.
Situation dramatique au bord de la rivière du Cousin, lors de la première intervention des cousin•es en mars 2019
Les volontaires avaient ramassé un sac d’1m3 de plastiques. Cela allait relativement vite, puisque les morceaux délités étaient de grande taille. Suite à cette première "part du colibri" des Cousin•es, la Mairie avait réagit en faisant retirer, la semaine suivante, une partie des plaques alvéolaires, laissant celles des emplacements... ainsi que tous les petits bouts de plastiques, impossibles à ramasser à la machine. Moins voyants, ces derniers n’en sont pas moins néfastes pour l’environnement.

Suite à notre article de mars 2019 sur le premier ramassage citoyen, les services de la Mairie ont retiré une partie de ces plaques alvéolaires.

Mais les fragments résiduels, quoique petits par leur taille, sont grands par leur nombre... et ne peuvent être ramassés par les engins des espaces verts. Une intervention manuelle semble donc nécessaire, à moins de passer l’ensemble des matériaux dans un incinérateur.

C’est pourquoi, Les Cousin•es de la vallée ont décidé de contribuer à l’intérêt général en organisant avec succès deux après-midi de ramassage citoyen de déchets les 1er et 2 janvier 2020 au parking de Cousin la Roche, en apportant leur "part du colibri".

Ramassage citoyen des Cousin•es de la vallée, les 1er et 2 janvier 2020
Un véritable travail de fourmi, qui demande une motivation profonde, de la patience et de l’humilité. Les bénévoles ont affronté le froid pour tenter de limiter les dégâts…
Les citoyens ont essayé de limiter les dégâts... en attendant une solution définitive
Les gros morceaux ont été enlevés à la main. Pour les plus petits, un volontaire a imaginé un système de tri avec des seaux d’eau (le matériau flotte).

Malheureusement, le problème reste d’actualité, car les plaques laissées sous les emplacements continuent de se dégrader… ne serait-ce qu’à cause de l’utilisation du parking.

Sous les emplacements, les alvéoles, source du problème... sont toujours là !
Une partie des alvéoles est toujours en place, continuant de relâcher des bouts de plastiques, toujours plus nombreux : tant que le parking restera ouvert aux usagers, le phénomène ne peut que s’aggraver à cause du délitement mécanique provoqué par les voitures venant y stationner.

A présent, face à cette situation, l’heure n’est pas de chercher des coupables mais des solutions… en vous demandant de bien vouloir, à votre tour, faire votre part pour écarter tout risque de pollution. A titre de réflexion, voici les pistes que nous avons imaginées lors de notre ramassage :

  • Fermer l’accès au parking tant que les dernières plaques ne sont pas retirées ;
  • Faire retirer les dernières plaques alvéolaires pour tarir la source du problème ;
  • Organiser une nouvelle journée de ramassage manuel, avec les agents de la ville et les volontaires ;
  • Imaginer l’installation, à la place, d’un parking végétalisé.
  • Faire jouer la garantie décennale

Par ailleurs, nous souhaitons savoir si d’autres parkings, à Avallon, ont été équipés des mêmes matériaux, et quel type de plastique a été utilisé à Cousin la Roche.

Les 300 lecteurs quotidiens de valleeducousin.fr, le journal indépendant porté par notre association, seront sans doute très sensibles à la suite que vous pourrez donner à ce problème... ainsi qu’à nos interrogations.

En espérant vivement avoir une réponse écrite de votre part... et en vous invitant à venir constater avec nous, sur place, la gravité de la situation, veuillez recevoir, Monsieur le Maire, Madame la Présidente de la région Bourgogne Franche-Comté, nos meilleurs vœux 2020.

Les Cousin•es de la vallée

L’homme de plastique de la vallée du Cousin... réalisé avec les alvéoles qui se délitent progressivement... polluant la rivière
Installation réalisée par les Cousine•s de la vallée sur le concept du déchet d’œuvre (collectif des défricheurs), pour exprimer leur sentiment actuel face à cette situation difficile à imaginer : comment en est-on arrivé là ? Comment résoudre le problème ? Que faire pour que ça ne se reproduise plus ?
Carte de situation du parking de « l’Aire verte de Cousin la roche »
Le parking se situe rue des Deux Cousins, au bord de la rivière, tout près de la route de Lormes.
Article paru dans L’Yonne Républicaine du 11 janvier 2020 suite à cette lettre