Valleeducousin.fr

Journal > Vie publique >

INCONTOURNABLE.... ?

37ème Rallye de l’avallonnais 2016 : un événement INCONTOURNABLE ?

Lettre ouverte à monsieur le Député-Maire d’Avallon, président de l’office national des forêts, membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire

Publié par Hélène Lipietz-Geuinlé, Thiébaut Jourdain

Le jeudi 3 mars 2016

Mis à jour le 5 février 2018

Monsieur le Maire,

Dans votre mot distribué aux riverains, vous déclarez que le rallye de l’Avallonnais est « incontournable »...

Nous citoyen(nes) de la vallée du Cousin, nous ne partageons pas cet avis, pour de multiples raisons... notamment à cause de l’augmentation de l’insécurité routière, des problèmes de pollution, des incohérences avec "Natura 2000" et le label "Station verte".

Mais surtout, nous vous proposons d’innover, en vous montrant qu’un "rallye pour tous" avec des valeurs différentes est possible !

*** MISE A JOUR DU 4 février 2018 : L’ASSOCIATION ALTERALLYE A ÉTÉ CRÉÉE... POUR PORTER CES QUESTIONS AUPRÈS DES POUVOIRS PUBLICS ***

Incontournable ? Le rallye de l’avallonnais ?
Pour réagir au mot adressé aux riverains par le député-maire Jean-Yves CAULLET, voici une adaptation de la page d’accueil de "Saccage ton Alsace", un jeu en ligne de rallye réalisé par Alsace Nature en 2011, à l’occasion d’une campagne hilarante contre le Rallye d’Alsace.

Vitesse automobile glorifiée = insécurité routière

Un rallye automobile c’est d’abord une invitation à rouler vite [1] : le vainqueur du rallye est celui qui a mis le moins de temps. Les temps chronométrés les années passées prouvent que vous et nous n’aurions nullement le droit de rouler à ces vitesses sur nos petites routes du Morvan !

TROP VITE
Extrait d’une campagne de la sécurité routière.

Savez-vous monsieur le Député de l’Yonne que les chiffres de la sécurité routière n’ont jamais été aussi mauvais depuis des années, surtout dans notre département qui est dans le peloton de tête pour les accidents ?

Taux de mortalité moyen 2012-2014 par département
Source : Bilan de l’accidentalité de l’année 2014, réalisé par l’Observatoire national interministériel de sécurité routière.
Moyenne départementale des tués 2013-2015 par million d’habitants
Source : Dossier "L’accidentalité routière en 2015" du 28 janvier 2016, réalisé par l’Observatoire national interministériel de sécurité routière.

La vitesse est présente dans plus d’un quart des accidents et les jeunes conducteurs sont les premières causes et premières victimes.

Selon les forces de l’ordre , une vitesse excessive ou inadaptée aux circonstances est la cause principale identifiée dans près de 26 % des accidents mortels (25,9 % en 2014). Parmi les auteurs présumés d’accidents mortels, la vitesse excessive ou inadaptée est relevée chez 46 % de ceux âgés entre 18 et 24 ans. La proportion des accidents mortels attribuable à un dépassement des vitesses maximales autorisées sur les routes départementales a été estimée en 2010 à 28 % (près de la moitié correspondant à un excès de vitesse de moins de 10 km/h).

Source : Bilan de l’accidentalité de l’année 2014, réalisé par l’Observatoire national interministériel de sécurité routière.
Ce jour-là, il roulait beaucoup trop vite
Extrait d’une campagne de la sécurité routière.

Outre la vitesse, il s’avère que le rallye entraîne régulièrement d’autres infractions graves au code de la route, comme celui de rouler en sens interdit... avant l’heure prévue par l’arrêté préfectoral.

Au dernier rallye qui passait dans le pavé, en 2013, l’arrêté préfectoral fixait l’inversion du sens à 10h30. Voici, pour étayer nos propos, deux des photos prises ce jour-là :

Rallye de l’avallonnais 2013 : deux voitures en sens interdit au pavé de cousin le pont, le 2 mars à 8h39
Certains conducteurs, comme celui de la voiture blanche au premier plan, ont expliqué de bonne foi qu’ils ignoraient l’interdiction. D’autres, furieux, ont continué à contresens.
Rallye de l’avallonnais 2013 : Commissaires de piste remontant le pavé en sens interdit le 2 mars à 9h46
Les commissaires ne sont-ils pas sensés montrer l’exemple ?

CO2... pollution et réchauffement climatique

Un rallye automobile c’est aussi une invitation à polluer plus... pour des raisons futiles !

Or notre air pâtit déjà de la pollution liée à l’utilisation de l’énergie fossile par les moyens de transport. [2]

I LOVE CO2
Image extraite de "Saccage ton Alsace", le jeu en ligne de rallye réalisé par Alsace Nature en 2011, à l’occasion d’une campagne hilarante contre le Rallye d’Alsace.

Comment justifiez-vous qu’une minorité de participants et de spectateurs puissent, pour leur simple plaisir, nuire à l’environnement de tous ?

Surtout en cette fin d’hiver, le plus chaud depuis 1900 ? [3]

Et que faites-vous de la Cop 21 ? Qu’avez-vous retenu des mesures préconisées par les experts pour réduire le réchauffement climatique ? Comment intégrez-vous le rallye dans les engagements de la ville ?

Une Zone Natura 2000 et une « station verte » accueillent un rallye auto !

En outre, faut-il vous rappeler, monsieur le membre de la commission du « développement durable » que le tracé de la course emprunte les plus beaux lieux de la vallée du Cousin, comme par hasard classé Natura 2000 ?

Où est l’étude d’impact, sur le territoire d’Avallon mais aussi sur l’ensemble du parcours ?

Quand vous dites que le rallye est incontournable, avez-vous à l’esprit, monsieur le Maire... qu’Avallon est classé « station verte », c’est à dire une destination respectueuse de l’environnement ?

Ne risque-t-on pas de perdre ce label auquel nous tenons tant ?

Avallon : station verte, nouveau logo !
Avallon, une station verte qui accueille chaque année un rallye produisant 27 tonnes de gaz carbonique en deux jours, juste pour le plaisir !

Un peu d’imagination : un rallye pour tous !

Désolé-e-s, monsieur le Maire, mais nous ne pensons pas que cet événement soit « incontournable ».

Car un rallye automobile c’est ringard, surtout lorsque... au bout de 37 ans, la seule innovation est de faire une nocturne !

A quand un rallye de celui qui va le moins vite ou consomme le moins ? À quand un rallye où tous et toutes, enfants et adultes, valides ou invalides, piétons ou transportés, participent ? À quand un rallye où toutes et tous sont moteurs dans l’exploit et non spectateurs ?

Photo du championnat de France de voitures à pédales à St Orens de Gameville le 5 septembre 2010
A l’heure où l’on sait que les énergies fossiles ne sont pas renouvelables et qu’elle contribuent au réchauffement climatique en augmentant le taux de gaz carbonique dans l’atmosphère, les rallyes de voitures à pédales devraient, selon nous, remplacer les rallyes automobiles comme celui d’Avallon.
Source : Le blog "Les Pyrénées, ma belle région"


[1Regardez ce que dit la sécurité routière au niveau de la vitesse en cliquant sur ce lien

[2Lire sur wikipedia l’article Impact environnemental du transport routier.

[3Un article de Météofrance, intitulé "L’hiver 2015-2016 : le plus chaud depuis 1900 en France".

Messages

  • # Message posté le 4 mars 2016, par Danielle
    En réponse à : Rallye de l’avallonnais 2016 : un événement INCONTOURNABLE ?

    Bravo pour cet article, très bien conçu et pour l’idée du rallye à pédale. L’incohérence du rallye actuel et ses nuisances sont très bien expliquées. Mais il sera diffcile de convaincre les fans... Une action de "sensibilisation" pendant le rallye pourrait être utile.

    • # Message posté le 4 mars 2016, par Thiébaut Jourdain
      En réponse à : Rallye de l’avallonnais 2016 : un événement INCONTOURNABLE ?

      Merci pour ce message de soutien. Nous sommes à peu près une centaine de riverains à avoir demandé en 2013 qu’une réunion sur le fond soit organisée avec toutes les personnes concernées... elle n’a jamais eu lieu.

      Il y a eu quelques adaptations, comme le déplacement du circuit à Island pendant deux ans : mais un riverain de cette commune ayant sorti son fusil, excédé par les intrusions illégales des spectateurs... le rallye revient à Avallon.

      Une tradition, c’est dur à changer... on ne s’attend pas à un miracle. Mais dire que ce rallye est INCONTOURNABLE... est inacceptable, surtout de la part d’un membre de la commission du développement durable.