Valleeducousin.fr

Journal > Economie locale >

Projet d’AMAP sur Avallon (Page d’archive)

Compte-rendu de la réunion du mardi 9 septembre

Publié par La rédaction

Le mardi 9 septembre 2014

Mis à jour le 1er mai 2015

***** IMPORTANT : Depuis, l’AMAP a été créée. Pour avoir toutes les dernières infos et poser vos questions, merci de vous orienter vers la page définitive de l’AMAP "Terre de Morvan" dans l’annuaire du site. ***** (Cette page est donc une archive....)
Chaud devant ! A peine sortis de cette réunion organisée à l’initiative de Thierry Denout (un consom’acteur) que nous vous en proposons déjà un compte-rendu. Celui-ci s’est beaucoup enrichi avec les photos et documents en téléchargement des différents producteurs/trices. Des questions ?

L’initiative : créer une AMAP à Avallon

Thierry Denout, un « consom’acteur » comme il le dit lui-même, a souhaité organiser cette réunion pour susciter, éventuellement, l’envie de créer une AMAP sur AVALLON.

Pour faire court, une AMAP ou association de maintien d’une agriculture paysanne est un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et une exploitation locale (généralement une ferme). Voir la définition complète sur wikipedia.

En attendant que d’éventuels volontaires créent à Avallon cette éventuelle AMAP, plusieurs exploitants présents à cette réunion ont expliqué ce qu’ils proposaient.

  • Une productrice de légumes
  • Une productrice de produits laitiers
  • Une productrice de viande bovine
  • Un producteur de viande porcine
  • Et une productrice de poulets et pintades (qui n’a pas pu venir mais qui était représentée)

Les légumes

Adeline a repris la production locale de la famille Pautard à Vault-de-Lugny. Elle fournit bien-sûr la ferme de la butte qui vient au marché d’Avallon tous les samedi.

En attendant la création d’une AMAP à Avallon, elle propose des contrats de cagettes à 10 et 15 Euros/semaine sur une durée de 6 mois, avec une pause en plein hiver (janvier-février)... tout simplement à cause du manque de variété en cette saison !

Le principe de ce contrat (que vous pouvez télécharger ici PDF) : vous payez d’avance pour les six mois, à raison d’un chèque par mois. Ceux-ci seront encaissés au fur et à mesure environ le 10 du mois.

Composition des paniers (avec en plus une recette proposée par son mari ! |-) ) :

  • pour 10 Euros, environ 5 légumes différents en été et 4 en hiver.
  • pour 15 Euros, la même chose en plus grande quantité + un autre légume

Possibilité de choisir sur le contrat des semaines de vacances.

Le jour de distribution actuel : tous les mardi de 18h00 à 19h30.

Mais, dès la fin des contrats en cours, ce sera sans doute mercredi, afin de livrer le même jour que les autres producteurs.

Pour l’instant, le lieu de distribution est situé près du cinéma d’Avallon, au fond à droite de la cour de l’étude de Maître Leguy, face aux Capucins. Mais si ce local est prêté gratuitement pour l’instant... ça ne pourra pas durer. D’où l’intérêt de créer une AMAP, afin de négocier un lieu avec la municipalité !

Exemple d’une cagette de légumes BIO en septembre
Une production des jardins d’Adeline, Vault-de-Lugny
Dans une serre des jardins d’Adeline, Vault-de-Lugny, Septembre 2013

Les produits laitiers

Fanny Collin, installée à Blacy depuis 6 mois, transforme le lait en crème, beurre, yaourt, fromage blanc et fromage à tartiner. Son exploitation s’appelle la "GAEC du Champ Beaublé".

En attendant la création d’une AMAP, les livraisons pourraient commencer dès qu’un minimum de commande serait atteint. Pour cela, toutes les personnes intéressées sont invitées à compléter la proposition de contrat ci-dessous (trois formats disponibles) et à le retourner à Fanny Collin dans les meilleurs délais : voici sa page de contact (nous ne donnons pas son email directement, à cause des spams...).

Cela est à titre indicatif, il n’y a pour l’instant pas de dates données, mais partons sur la base d’une livraison hebdomadaire, les mercredis (en excluant toutefois les 24 et 31 décembre qui sont des mercredis…).

Important : pour ceux qui ont eu la feuille imprimée distribuée le 09 septembre à la réunion, les tarifs à prendre en compte sont ceux du contrat téléchargeable ci-dessus.

Philippe Collin (à droite sur la photo) ne voit que de la « cohérence » dans le retour des vaches sur l’exploitation.

Le bœuf

Christelle présente l’exploitation de Boeuf Bio Charolais "Alexandre DEVOIR". Située à la ferme de Chaouen à Montigny (près de Saint-Germain-des-Champs) elle participe déjà aux AMAP de Tonnerre, Ancy-le-Franc et Chablis.

Le labo de découpe, agréé BIO, se situe à Saint-Rémy, près de Chalon-sur-Saône.

Les colis de 5, 10 ou 20kg, sous vide et étiquetés, contiennent :

  • du bœuf bourguignon
  • du bœuf braisé
  • de l’entrecôte
  • et d’autres éléments... que n’avons pas eu le temps de noter

Au prix de 14 Euros / kg (voir l’offre téléchargeable en PDF)

La date de livraison reste à définir et l’abonnement se ferait sur deux ou trois mois (à préciser).

Les vaches en BIO d’Alexandre Devoir, à Montigny en Morvan
Mes animaux sont nourris exclusivement avec des produits naturels : herbe, foin, céréale.

Le porc

Créée par Norbert Marquant et reprise par son fils, l’exploitation familiale du "Cochon de Montgré", située à Nitry, distribue déjà de la viande aux AMAP d’Ancy-le-Franc et Tonnerre.

L’abattoir BIO se situe à Beaune.

Les truies sont élevées en plein air, le sevrage se fait au bout de sept semaines (mieux que la réglementation BIO, qui demande 6 semaines). Après un séjour en bâtiment, les animaux sont élevés sous les chênes.

Des races différentes de la distribution classique, dont "le porc gascon"... qui comme chacun le sait a les oreilles courtes. :-)

Les colis de 2, 5, 10 ou 20kg, sous vide et étiquetés ne contiennent pas d’abats, pieds ou gorge mais :

  • des côtes
  • de la rouelle
  • du rôti
  • de l’escalope de jambon

Au prix de 11,80 Euros / kg

En plus... c’est imminent, Norbert nous annonce l’ouverture d’un labo maison salaison /charcuterie, qui sera vendue à part.

Fréquence du colis : au choix.

Jour de livraison possible : le mercredi.

Vous pouvez télécharger ici en PDF leurs "Tarifs AMAP".

La vie heureuse des cochons de Montgré... élevés sous les chênes !
La vie heureuse des cochons de Montgré : élevés dans le pré

Leur site internet : https://fr-fr.facebook.com/Lecochondemontgre

La volaille : poulets et pintade

Marie-Cécile Coudret élève des poulets et pintades à Blacy et participe aux AMAP de Tonnerre et d’Ancy-le-Franc.

L’abattoir se situe à Autun.

La livraison se ferait une fois par mois à une date encore indéterminée...

Nous n’avons pas encore de tarifs ni de photo pour l’instant, mais Marie-Cécile nous a envoyé la liste de ses produits, téléchargeable ici.

AMAP qui existent déjà dans le coin

A titre d’information, voici les coordonnées d’AMAP fonctionnant déjà dans les alentours. Si vous avez d’autres éléments, n’hésitez pas !

Bientôt... l’AMAP d’Avallon ?

Une première rencontre et déjà plein de bonnes choses en vue ! Comme chacun de ces exploitants propose un système de contrat individuel, on peut déjà goûter de cette façon à leurs produits.

Mais à court ou moyen terme, la création d’une AMAP apporterait de la cohérence à plusieurs niveaux :

  • centraliser les questions administratives (contrats)
  • s’occuper de la logistique (lieux, dates)
  • servir d’intermédiaire entre les producteurs et les consom’acteurs
  • organiser des manifestations sur le thème de l’agriculture paysanne...

En attendant, vous pouvez posez vos questions/vos idées sur le forum ci-dessous et donner vos coordonnées par courrier électronique à Thierry Denout, l’initiateur de la réunion (en précisant les types de produits qui vous intéressent).

Messages

  • # Message posté le 15 septembre 2014, par La rédaction
    En réponse à : Envois de l’AMAP de Chablis : contrat légume et partenaires

    Voici les derniers éléments que nous venons de recevoir de l’AMAP de Chablis :
    - Un contrat légume type ;
    - La liste de leurs partenaires ;

    Ils nous conseillent d’alléger la partie "Conseil d’administration", si l’on prend modèle sur leur statuts.

  • # Message posté le 10 septembre 2014, par G.D.
    En réponse à : Le lieu de distribution...

    Pour le lieu, j’ai cru comprendre que la Mairie d’Avallon avait fait une proposition à 24 Euros / mois ? Et ce serait où ?

    Ce serait l’un des premiers objectifs de l’AMAP, quand elle sera créée. Est-ce qu’on est obligé de le choisir à Avallon même ?

    • # Message posté le 10 septembre 2014, par Thiébaut Jourdain
      En réponse à : Le lieu de distribution...

      La ville de Chablis offre gracieusement un local chauffé à l’AMAP de la ville. Il n’y a donc toutes les raisons de croire qu’Avallon fera pareil, en attendant que le projet de Maison citoyenne aboutisse ? Ce serait quand même logique que ce soit sur Avallon.

  • # Message posté le 10 septembre 2014, par Fanny Collin
    En réponse à : Projet d’AMAP sur Avallon : légumes, produits laitiers et viande en (...)

    Les consomm’acteurs intéressés par la structuration en association peuvent se manifester fortement !

    L’intérêt d’une association, outre la question du tutorat qui assure la coordination entre les différents producteurs, permet également d’avoir un poids quand on s’adresse notamment à la municipalité et d’avoir des fonds (cotisation des adhérents) pour payer un éventuel « loyer » ou simplement de l’électricité, ou demander des tables mises à dispositions, ou une salle de réunion avec des chaises… Bref, des trucs pratiques qui permettent de s’organiser ensemble sans que chacun n’ait à le faire dans son coin.

    • # Message posté le 10 septembre 2014, par Thiébaut Jourdain
      En réponse à : Projet d’AMAP sur Avallon : conseils auprès des autres AMAP

      Quelques premiers contacts téléphoniques chaleureux avec les AMAP de Chablis et d’Ancy-le-france :

      • Pour Chablis, Alice MOOR m’a dit qu’elle nous enverrait le modèle de leurs statuts, en nous conseillant d’y intégrer la règle suivante pour assurer les permanences pendant les 52 semaines de distribution : chaque adhérent s’inscrit deux fois dans l’année. Elle a aussi beaucoup insisté sur la difficulté qu’ils ont eu à trouver un lieu : maintenant c’est bon, la ville de Chablis leur prête gracieusement un local chauffé. Raison de plus pour demander la même chose à Avallon, où je crois qu’un projet de maison citoyenne est à l’étude ?
      • Pour Ancy-le-Franc, Marie Sevestre m’a répondu qu’ils n’avaient pas d’association. Leur AMAP, qui a 8 ans, est entièrement informelle. La distribution se fait dans l’atelier de son magasin d’Antiquités et c’est généralement elle qui en assure les permanences. En outre, ils ont démarré avec une maraîchère déjà bien installée, à Chéu (Madame Roy)

      Enfin, j’ai laissé un message à l’AMAP de Tonnerre. Si on peut profiter des conseils des autres, c’est déjà ça ! A bientôt

    • # Message posté le 12 septembre 2014, par La rédaction
      En réponse à : Statuts de l’AMAPP Bio du Chablisien

      Merci à l’AMAP de Chablis ! Il viennent de nous envoyer leurs statuts, que nous avons rajouté en pièce jointe à l’article. |-)

  • # Message posté le 10 septembre 2014, par Thierry Denout
    En réponse à : Projet d’AMAP sur Avallon : légumes, produits laitiers et viande en (...)

    Un grand merci pour votre présence,nous étions 46 personnes pour une première sur Avallon avec 4 producteurs BIO.

    Après votre départ, petite concertation et les fournisseurs qui pensent mettre la distribution le mercredi.

    Nicolas un consom’acteur propose la mise en place d’un site internet, merci à lui.

    L’yonne républicaine fait un contre rendu vendredi.

    Merci de faire la pub de notre projet.

    Merci de me faire parvenir ici les mails de vos amis ou proches qui pensent BIO.

    Merci au CRIQUET pour son soutien

    Thierry Denout