Élection présidentielle : du « neuf » avec du vieux ?

Publié par Dan Goetzinger, Écrivain, habitant un terroir de Bourgogne

Le dimanche 24 octobre 2021

Mis à jour le 27 octobre 2021

L’élection présidentielle d’avril 2022 va mettre en lice des candidates et des candidats, dont le visage sera nouveau dans le paysage politique pour certains. Mais soyez en sûrs, l’élue ou l’élu appliquera les mêmes recettes qui depuis 40 ans sont un terrible échec, doublé d’un fiasco flagrant.

Jadot fera une écologie libérale (gasp !), Bertrand devient un socialiste de droite (oups !), Pécresse se revendique de Thatcher (au secours !). Rappelons pour les plus jeunes que Thatcher a mis le Royaume Uni à genoux de 1980 à 1990 (il est vrai que ses successeur n’ont rien arrangé !).

Mélenchon vitupérera (comme d’hab !), Hidalgo imite Chirac (il l’a fait, pourquoi pas moi ?). Par ailleurs, une concurrence semble s’instaurer entre les partis fascistes, Le Pen contre Zemmour. Conseillons aux plus jeunes d’ouvrir leurs manuels d’Histoire, afin de connaître ou de réviser les ravages, les pogroms et le sang versé, causés par ce fascisme au fil des temps !

Et côté programme ?

Qui sera prêt a (re)nationaliser l’énergie, l’industrie pharmaceutique et médicale, les autoroutes, à relocaliser toutes les activités essentielles ? Qui voudra contrôler et encadrer le prix du locatif, de l’alimentaire ?

Qui osera reconstruire une véritable SNCF, avec un développement maximum du fret et une couverture ferroviaire de toutes les campagnes et villages ?

Qui ira démanteler pole emploi (lire le rapport de la Cour des Comptes si pas convaincu : 60.000 employés, 5 milliards de coût/an, inefficacité totale, gabegie absolue !) en créant des structures d’emplois très locales, en PPP ainsi que pour organiser la formation ?

Qui rebâtira un système de santé pour les 66 millions de malades que nous sommes (et qui l’ignorons d’après J. Farigoule !), constructions d’hôpitaux manquants, mise en œuvre de formations et recrutements pour combler des sous-effectifs soignants immémoriaux, créations de maternités, de départements psychiatriques, de centres spécifiques Covid ou autres pandémies à venir ? Ce gouvernement a osé continuer à supprimer des lits, même pendant la pandémie (vaste programme de démantèlement criminel de la santé entamé, rappelons-le, depuis Giscard !)

Qui ira chercher les milliards détournés dans les paradis fiscaux ou réinstaurera l’impôt sur les fortunes pour financer les retraites ? (dans une véritable régression sociale aujourd’hui, mon père partait en retraite à 57 ans moi à 62, mes enfants à 66 ou 67 sans doute....).

Qui supprimera toutes les « niches » fiscales ? (la fameuse optimisation qui n’est autre qu’un pillage fiscal) Qui mettra à 0% la TVA sur les produits de base, alimentaire, hygiène etc.. (rappelons que le pauvre, le clochard, le SDF payent 5,5% de TVA sur la baguette, 20% sur un savon ou un chandail !!)

Qui instaurera un centre ville piéton dans chaque commune de France ? une journée hebdomadaire sans voiture ? de fortes amendes (en proportion des revenus) pour toute pollution ou jet de détritus (et de masques plus récemment) qui jonchent nos villes et nos campagnes !!

Quid des pistes cyclables à créer dans un réseau au moins aussi dense que celui que devrait être la SNCF ?

Qui interdira tous les sports mécaniques non électriques ? Et quid d’utiliser 3 tonnes d’acier pour aller acheter son pain ??

En faveur de la décroissance nécessaire, qui préconisera un seul enfant par femme, en France, en Europe et dans le monde ? Sans oublier la suppression des allocations familiales !

Conclusion :
Aïe Aïe Aïe !!