Valleeducousin.fr

Journal > Environnement >

Ma part du colibri (4) : Plastikmarché

Publié par Pierre-Emmanuel WECK

Le mercredi 20 février 2019

Mis à jour le 29 juillet 2019

Chocomousse a commencé une première série de trois articles (1, 2 & 3) intitulée "Ma part du colibri" sur les déchets plastiques que l’on trouve dans la vallée du Cousin. Tout est expliqué dans ces articles et, bien entendu, les conséquences de ces déchets plastiques sur l’environnement. Mais avant qu’ils ne se retrouvent dans la nature, ils ont été achetés principalement en supermarché.

Bien sûr, il y a des gens qui ne recyclent pas, peu ou mal, mais quand bien même la totalité de ces emballages plastiques seraient-ils recyclés, cela ne supprimerait qu’une partie de la pollution qu’ils génèrent.

Le meilleur déchet est celui qui n’a pas été produit.

En plus, pourquoi payer trois fois pour un emballage (à l’achat) qui va aller directement à la poubelle (la taxe sur les ordures ménagères) et polluer notre environnement (médicaments contre les maladies engendrées par la pollution) ?

Pour illustrer cela, voici une rapide petite visite dans un supermarché d’Avallon. Tous les rayons sont touchés même si l’alimentation est le principal (et les fruits et légumes bios en particulier), c’est-à-dire que nous nous empoisonnons davantage avec le rayon qui nous nourrit… (et je ne parle même pas des pesticides, herbicides, engrais chimiques contenus dans l’alimentation industrielle).

Portfolio