Valleeducousin.fr

Journal > Culture >

Valleeducousin.fr cité par Nathalie Boisseau dans son ouvrage sur la peinture à l’ocre édité par Gallimard !

Avec notre photo de la maison à colombage de la rue Maison Dieu

Publié par Gérard Gravouille, Thiébaut Jourdain

Le mercredi 11 mai 2016

Mis à jour le 18 mai 2016

Vous vous souvenez ? En décembre 2014, nous avions publié un article intitulé « La rénovation réussie de la maison à colombage près de l’école des remparts », dans lequel nous donnions la recette de la fameuse peinture à l’ocre. En janvier 2016, Nathalie Boisseau nous contacte pour utiliser l’une des photographies... Eh bien, son livre vient d’être édité aux éditions Gallimard... et il est déjà à la librairie L’Autre Monde !

Couverture et dédicace

Résumé du livre

Utilisée depuis des siècles en Scandinavie puis exportée dans toute l’Europe, la peinture suédoise, star des peintures home made, fait un retour en force auprès d’artisans et d’amateurs passionnés de construction écologique au moment même où le marché des maisons et cabanes en bois est en plein essor.

À partir de composants 100 % naturels et peu onéreux (farine, eau, pigments, huile de lin, savon noir, sulfate de fer), la peinture suédoise se « cuisine » très facilement à partir d’ustensiles de base (une marmite, un fouet) et s’applique sur divers supports extérieurs (murs, portes et fenêtres, clôtures, abris de jardin en bois, pierre, brique...) et ne nécessite pas de préparation particulièrement laborieuse.

D’une durabilité exceptionnelle, elle se renouvelle au bout de cinq ans (jusqu’à dix ans en fonction du climat et de l’exposition).
Très polyvalente et non polluante, la peinture suédoise se décline également avec succès sur les surfaces intérieures (cloisons, lambris, meubles...) pour un rendu déco très tendance. À vos pinceaux !

Magnifique rénovation de la maison à colombages de la rue Maison Dieu, à Avallon
Document n°2432
Magnifique rénovation de la maison à colombages de la rue Maison Dieu, à Avallon
Les colombages ont été peints à la peinture à l’ocre, dont nous donnons la recette dans cet article. Photo publiée à la page 41 du livre « La peinture suédoise » de Nathalie Boisseau.
Crédits : valleeducousin.fr

Esprit Cabane, un site à découvrir

Le site de Nathalie Boisseau est une vraie mine d’informations, que nous vous conseillons d’explorer.

Notamment, une autre technique, très intéressante et sans doute encore plus ancienne... celle du « bois brûlé » ou « shou-sugi-ban », a retenu notre attention.


Voir en ligne : « Esprit Cabane », le site officiel de Nathalie Boisseau