Valleeducousin.fr

Journal > Vie publique >

LE CAPITALISME TEL QU’IL EST

Conférence de Julien Gautier aux Hirondelles à Asquins

La domination du capitalisme

Publié par Odile Hoog Rousseau

Le mardi 26 mai 2015

Mis à jour le 22 juin 2015

Samedi après-midi s’est tenue aux Hirondelles à Asquins la 1ère conférence sur le thème du capitalisme organisée par le collectif citoyen du Vézelien. Julien Gautier, professeur de philosophie dans la région parisienne et natif du Vézelien a fait une conférence d’environ une heure et quart, très dense mais très claire et très percutante sur la domination du capitalisme, sur les concepts de marchandise, de capital, de travail, et de croissance.

Le collectif citoyen du Vézelien a vu le jour après le festival interdit à Asquins au mois de septembre dernier par le préfet de l’Yonne. Cette instance souhaite « agir ensemble et s’investir au niveau local » en organisant des expositions, des conférences, des groupes de réflexion sur l’agriculture biologique en Vézelien, sur l’opération grand-site, etc …

Le groupe « tant de cerveaux disponibles » a choisi son nom en réaction à la remarque du PDG de TF1 qui se félicitait de vendre du « temps de cerveaux disponibles aux annonceurs ». Pourquoi notre « temps de cerveau disponible » ne serait pas plutôt utilisé à réfléchir, discuter et mettre en commun nos connaissances, nos réflexions et nos savoir-faire.

Au cours de son intervention, Julien Gautier s’est attaché à présenter le capitalisme tel qu’il est aujourd’hui. Il a mis l’accent sur le fait qu’on est arrivé à une véritable crise de la démocratie, car ce système exerce une domination sur absolument tout le monde, une domination invisible à la fois subie et acceptée.

Il a montré que ce système n’est absolument pas naturel et que la richesse qu’il propose est une richesse paradoxale caractérisée par le gâchis mais aussi la pénurie.

Un système qui doit pour exister créer et contrôler le désir peut-il prétendre à nous apporter le bonheur et la liberté ?

l’économie ne devrait-elle pas plutôt être au service de la vie ?

Ces thèmes, développés et argumentés par Julien Gautier en s’appuyant sur des écrits de philosophes ou d’économistes ont donné lieu à de nombreuses interventions et questions de la part de l’assistance - ces problématiques ne sont-elles pas au cœur de notre vie aujourd’hui ?

La bibliothèque d’Asquins a également participé à cet événement et on pouvait emprunter des ouvrages sur place

Environ 80 personnes étaient présentes à cette conférence ; certaines ne s’étaient probablement jamais rendues au café les Hirondelles.

Les Hirondelles… un véritable lieu de vie et de résistance locale !

L’exposition des photos que Sandrine Marchand a prises en Inde - le vernissage avait eu lieu quelques semaines auparavant aux Hirondelles - cadrait vraiment bien avec le thème de la conférence…

Merci à Tina et Robert d’avoir accepté de mettre à disposition leur lieu pour organiser cette première conférence.

Les membres du collectif avaient apporté de quoi casse-croûter ; c’était vraiment sympa et c’est bien de cela dont il s’agit : se réapproprier nos espaces de vie, nos loisirs, nos cultures pour partager, être ensemble, réagir… et tenter si possible de ne pas trop se laisser manipuler !

Prochain rendez-vous aux Hirondelles le 20 juin à ne pas manquer : LE CAPITALISME ET APRÈS