Valleeducousin.fr

Journal >

Conférences

Le ​Collectif Citoyen Vézelien inaugure une série de conférences­-débats, intitulée « TEMPS DE CERVEAU DISPONIBLE »

Cette série de rencontres sera consacrée aux grands enjeux économiques et politiques de la société contemporaine

Publié par Le Collectif Citoyen Vézelien

Le lundi 11 mai 2015

Mis à jour le 31 mai 2015

En 2004, Patrick Le Lay, alors PDG de TF1, avait expliqué que la mission de sa chaîne de télévision était de manipuler le cerveau des téléspectateurs pour les préparer à recevoir les messages publicitaires : “ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible”, avait-il déclaré. En organisant ce cycle de conférences et de débats, le but recherché par Collectif citoyen Vézelien est très exactement l’inverse : retrouver individuellement et collectivement le temps de réfléchir, afin de mieux comprendre notre réalité et de pouvoir agir dessus.

Chaque séance sera constituée de l’intervention d’un spécialiste d’une question (sociologue, économiste, philosophe, etc.), suivie d’un large débat avec les participants, et se prolongera par un moment convivial autour d’un verre. En collaboration avec la Bibliothèque municipale d’Asquins, seront également mis à la disposition du public, à chaque rencontre, un ensemble de documents à emprunter (livres, DVD), ainsi qu’un fascicule comprenant extraits et références bibliographiques autour du sujet abordé.

Le samedi 23 mai et le samedi 20 juin, de 16h30 à 18h30, ​Julien Gautier​, philosophe et membre du Collectif Vézelien, proposera deux interventions autour de ​LA DOMINATION DU CAPITALISME​, celle que le système capitaliste exerce sur la vie des gens (23 mai), et celle que les gens pourraient exercer sur le capitalisme lui­-même (20 juin).

Chacun sent bien que notre vie à tous est prise dans un “système” qui n’est ni satisfaisant ni tenable, dans lequel domine la logique aveugle et oppressante de la marchandise, du travail et de l’argent : “capitalisme” est le nom de cette domination abstraite, et il s’agira d’abord d’en comprendre les rouages et l’histoire lors de la conférence du 23 mai. Mais ce système est aussi à bout de souffle, et son avenir paraît plus qu’incertain : comment pourrait­-on en sortir ? Peut-­on imaginer une autre société et comment y contribuer dès maintenant ? Ce seront les sujets de la 2e rencontre du 20 juin.