Valleeducousin.fr

Journal > Culture >

Rencontre avec Gisèle BIENNE

Mercredi 19 février 2020

Publié par Chocomousse

Le vendredi 21 février 2020

Mis à jour le 28 février 2020

Une rencontre très émouvante, vraie, touchante... sur un sujet d’actualité révoltant... lors de la présentation de son dernier roman ; "La malchimie" édité chez Actes Sud

Sa biographie

Gisèle Bienne, née en 1946 à Chavanges dans l’Aube, est une romancière et essayiste française. Elle vit et travaille à Reims et est l’auteur à ce jour d’une vingtaine d’ouvrages parus en littérature générale ou en littérature jeunesse.

Après avoir suivi des études secondaires en Haute-Marne, c’est à Nancy qu’elle fait des études supérieures de Lettres. Pendant quelques années, elle mène de front ses activités de professeur et de peintre. Son premier roman, Marie-salope, qui paraît en 1976, touche tout de suite un large public.

Les premiers livres pour adultes de Bienne, Marie-Salope, Douce-Amère, Rose-enfance, présentent certains aspects autobiographiques, comme, plus tard, plusieurs de ses romans destinés aux adolescents : Les Champions (on y reconnaît l’itinéraire du jeune frère de l’auteur), Le Cavalier démonté, ou encore La Vie cachée des poupées.

Ses personnages souvent en rupture de parole ou de société sont animés de désirs, de rêves ou de révoltes ; ils s’offrent comme des « variations toujours renouvelées sur la marginalité et l’autre ».

Ils réfractent les voix des autres, ainsi les survivants de la Grande Guerre qui figurent dans trois de ses romans : Paysages de l’insomnie (un homme, Marcel, au retour de la Grande Guerre), La Ferme de Navarin traitant de la blessure de guerre du poète Blaise Cendrars (qui a perdu la main droite au combat en en 1915) et Le Cavalier démonté où se tisse un lien fort et souterrain entre un grand-père marqué par la Grande Guerre et sa petite-fille. Gisèle Bienne a aussi éclairé la vie brève et intense de l’écrivain Katherine Mansfield dans Katherine Mansfield ou la lumière du Sud.

Source : gisele.bienne.pagesperso-orange.fr

Ses livres adultes

  • La Ferme de Navarin, Gallimard, « L’un et l’autre », 2008.
  • Katherine Mansfield dans la lumière du sud, Actes Sud, « Un endroit où aller », 2011.
  • Les Fous dans la mansarde, Actes Sud, « Un endroit où aller », 2017.

Ses livres jeunesse

  • La Chasse à l’enfant, Médium, L’École des loisirs, 2009.
  • La Planète maths, Neuf, L’École des loisirs, 2012.
  • La Vie cachée des poupées, Médium, L’École des loisirs, 2012.
  • Le pays où quelqu’un nous attend, L’École des loisirs, 2014.

Ses autres livres sur Wikipedia...

"La malchimie"

C’est le récit de Gabrielle et Sylvain, la première auteure et le second ouvrier agricole. Il a traité des champs pendant plusieurs décennies, jusqu’à la leucémie aiguë qui l’arrête brutalement. Gabrielle se voit confrontée à la réalité d’un métier qui tue son frère et ses collègues, et se plonge dans l’immense documentation liée aux firmes Monsanto, Bayer...
Et Gabrielle oscille entre cette agriculture productiviste, particulièrement présente dans la Marne, et une enfance où le rapport à la terre n’avait que peu évolué vers l’usage de la chimie. Entre la fin de vie d’un frère et une enfance heureuse que l’on rappelle pour s’apaiser.
Un récit bouleversant, sensible et terriblement juste qui pose une question terrible : comment peut-on avoir le droit de tuer et soigner les même personnes ?
Source : L’Autre Monde