Valleeducousin.fr

Journal > Vie publique >

RSM89 recherche hébergements et domiciliations

Publié par Chocomousse

Le mardi 12 mars 2019

Mis à jour le 22 mars 2019

RSM89, le Réseau de Soutien aux Migrants de l’Yonne est à la recherche de solutions d’hébergements et d’accompagnement pour des personnes migrantes (isolées ou en famille) déboutées de leur droits d’accueil par l’État.

Il peut s’agir de besoins sur un court terme (une semaine, un mois) ou sur un plus long terme (plusieurs mois).

Personne ne peut tout assurer. Il est donc indispensable de fédérer les volontés et les possibilités de chacun.

Nous distinguons trois aspects dans cette action d’accueil : hébergement, domiciliation, accompagnement. Les aides que nous recherchons peuvent ne concerner que l’un de ces trois aspects ou plusieurs.

1- L’hébergement

Un propriétaire met à notre disposition un appartement, une maison, une chambre. RSM n’est pas en mesure de payer un loyer, mais il peut assurer les charges (eau, électricité, taxes d’habitation). Une convention est signée entre le propriétaire et RSM qui se situe ainsi en intermédiaire. Il n’y a nulle obligation pour le propriétaire en ce qui concerne la domiciliation et l’accompagnement. RSM désigne en son sein, 2 personnes référentes, à la disposition, tant du propriétaire que de la ou des personnes hébergées, pour assurer l’accompagnement au quotidien.

2- La domiciliation

Par principe, pour des raisons de sécurité, nous distinguons la domiciliation de l’hébergement. La tâche de la personne que domicilie consiste à surveiller sa boîte aux lettres et à remettre (en main-propre ou en le renvoyant par la Poste) le courrier à la personne hébergée par ailleurs.

3- L’accompagnement

Les migrants, du fait de leur isolement, de leur méconnaissance de l’environnement local, ont souvent besoin d’un coup de main pour assurer leur quotidien. La plupart du temps ils sont démunis (pas de travail, pas de véhicule). L’aide peut consister, alors, à accompagner aux restaurants du cœur, au secours populaire, à proposer une promenade, un déplacement, des légumes du jardin, des œufs des poules, une conversation, une aide aux devoirs pour les enfants, une initiation à une activité… ou à la langue française.

Pour faciliter les échanges entre les bénévoles qui participent à l’accompagnement, notre pratique est donc de mettre en place ce que nous appelons des “boucles” : les accompagnants figurent sur une liste d’échange par mail ; si un problème survient, si un besoin s’exprime, un message est envoyé à tous et chacun peut échanger pour trouver une solution, se proposer pour prendre en charge la question.

Les besoins sont immenses. RSM tient en permanence une liste d’attente de demandeurs. Il peut s’agir d’un homme seul, d’une mère et son fils ado, d’une femme seule avec 4 ou 5 enfants, d’une famille avec 2 enfants…

Merci de nous dire donc :

- si vous disposez d’un hébergement à mettre à notre disposition (quel type, combien de pièces, pour quelle durée)

- si vous pouvez vous engager à servir de “boîte aux lettres” (une dizaine de courrier par an)

- si vous pouvez rejoindre un petit groupe d’accompagnants

Vous pouvez nous joindre par mail (contact@rsm89.org) ou contacter l’un de nos bénévoles.

La collégiale du Réseau de Soutien aux Migrants

Reseau@rsm89.org
www.rsm89.org
contact@rsm89.org