Valleeducousin.fr

Journal > Culture >

Le récital de harpe de Frédérique Cambreling à la Tannerie

Un concert intitulé "Un instrument ancestral traverse le temps"

Le mardi 5 mars 2019

Mis à jour le 5 avril 2019

Connaissez-vous Frédérique Cambreling ? Installée depuis peu dans la vallée du Cousin, à Avallon, cette harpiste a accompagné l’Ensemble intercontemporain pendant 15 ans. Elle encadre régulièrement des master-class dans différents pays européens. Aujourd’hui, elle se consacre à ses activités de soliste ainsi qu’au Trio Salzedo (flûte, violoncelle et harpe), tout en réalisant l’enregistrement des nombreuses œuvres contemporaines.

Quelques mots sur son parcours

Après avoir suivi ses études musicales en France et obtenu trois grands prix internationaux, Frédérique Cambreling est nommée première harpe solo à l’orchestre National de France en 1977. Elle y reste jusqu’en 1986, et c’est après avoir quitté cette formation qu’elle s’intéressera particulièrement au répertoire contemporain.

Les ensembles où elle a été soliste

  • L’orchestre symphonique de la SWR de Baden-Baden
  • le Konzerthaus de Berlin
  • l’orchestre du Bayrische Rundfunk de Munich
  • l’orchestre symphonique de la radio de Stuttgart
  • l’orchestre de Euskadi
  • l’orchestre national de Lyon
  • l’Orchestre de chambre de Norvège
  • l’orchestre de Picardie
  • l’orchestre du Festival Mito à Turin
  • l’orchestre de l’Opéra de Lyon
  • l’orchestre de Sau Paulo
  • l’ensemble l’Instant donné.

Elle y a interprété des œuvres pour harpe solo et orchestre de W.A. Mozart - C. Debussy - A. Caplet - W. Lutoslawski - D. Milhaud - M. Jarrell – A. Ginastera - L. Berio – Villa-Lobos, et y créera les concertos de Luis de Pablo, Philippe Schoëller, Andréas Dohmen, Gérard Buquet et Frédéric Pattar.

Œuvres créées en soliste

Parmi les nombreuses œuvres créées en soliste par Frédérique Cambreling ou par le Trio Salzedo on retrouve notamment les compositeurs : Wolfgang Rihm, Philippe Boesmans, Tôn That Tiet, Frédéric Pattar, Aurelio Edler Copes, Daniel Hugo Sprintz, Yves-Marie Pasquet, Ricardo Nillni, Zuriñe Guerenabarrena, Joan Magrane Figuera, Heinz Holliger.

Un enregistrement en image

A gauche : Bleuenn Le Friec - à droite : Frédérique Cambreling.
Prises de vue et montage : Matthieu Gérard-Tulane



Voir en ligne : Le site officiel de Frédérique Cambreling