Valleeducousin.fr

Journal > Culture >

C’était samedi 17 mars 2018 : le « Petit déjeuner de la Bibliothèque » ayant pour thème les livres de la montagne.

Publié par Chocomousse

Le dimanche 18 mars 2018

Mis à jour le 22 mars 2018

Prochain rendez-vous samedi 21 avril 2018 pour les livres de votre auteur fétiche.

Voici les livres présentés ce jour, disponibles à la Bibliothèque :

 « Ascensions » de Catherine Destivelle

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Alpiniste professionnelle, plusieurs fois consacrée championne du monde, Catherine Destivelle est encore à ce jour la seule femme à avoir réussi une ascension de niveau 8 en falaise et à avoir vaincu en solitaire les Grandes Jorasses, le Cervin et la face nord de l’Eiger.

Depuis ses premiers pas sur les rochers de Fontainebleau, Catherine Destivelle ressent l’impérieux appel de la roche. Adolescente, elle va même jusqu’à esquiver la surveillance parentale pour aller grimper bien loin de Paris, dans les Alpes du Sud.
A 25 ans, elle se lance dans la compétition et rafle vite les meilleures places, mais elle se lasse de cet univers routinier et rêve d’escalades en solitaire.
Ici commenceront les plus belles expéditions de cette grimpeuse insatiable. Des Alpes à l’Himalaya, en passant par les parois américaines et les sommets de l’Antarctique où elle frôle la mort en 1996, Catherine Destivelle vit avec bonheur son amour de la montagne et prend aujourd’hui le temps de partager son expérience avec nous.

 « La montagne » de Jean-Noël Pancrazi

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Une petite ville d’Algérie, pendant la guerre. Le narrateur a huit ans. Il joue, une après-midi de juin, avec ses camarades dans la cour de la minoterie où son père travaille.

Le chauffeur de l’usine leur propose de les emmener avec lui pour faire un tour dans la montagne où il leur est pourtant interdit d’aller à cause des événements. Inquiet, le jeune narrateur refuse et les laisse partir.

Le soir arrive, ils tardent à revenir. Une patrouille militaire part à leur recherche. C’est le début d’un drame qui bouleversera l’auteur pour la vie.

« Le sourire de la montagne » de François Place

Livre jeunesse disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Le roi a quinze ans lorsqu’il franchit pour la première fois les hautes montagnes. De l’autre côté se trouve le pays de la Soie.

De ce difficile voyage, il a ramené une statuette calme et paisible d’un dieu tranquille. Devenu vieux, il souhaite avec sa petite-fille faire sculpter dans la roche une statue à l’image de ce Dieu. Immense, radieuse, elle sera visible de très loin afin de redonner force et courage aux voyageurs.

Les meilleurs sculpteurs du royaume se mettent à l’ouvrage...

« La rebelle des sentiers de la lure » de Gilbert Bordes

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Sauvage et secouée par les vents, la montagne de Lure recueille par un jour de décembre deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer. Après un excès de vitesse et un délit de fuite, Benoît, avocat insouciant de vingt-six ans, s’est retrouvé dans le fossé ; Azza, bientôt dix-huit ans, a fugué pour échapper à un mariage forcé. Benoît pourrait sans mal retourner au confort de sa vie bourgeoise, mais quelque chose le retient dans la montagne auprès de la courageuse et séduisante Azza...

« La maison des Houches » de Gilbert Bordes

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Au cœur de la vallée de Chamonix, Lucien, un ancien guide de haute montagne, refuse la fatalité de l’âge et ne peut se résoudre à quitter sa ferme des Houches pour se laisser enfermer dans une maison de retraite. Car cet homme aime la liberté, les saveurs de la vie et les trésors de la nature. Et, surtout, il a une ultime mission à accomplir, une parole à tenir. Avec une détermination farouche, il organise minutieusement son évasion, mais un concours de circonstances le contraint à emmener avec lui Sophie, sa petite-fille, une adolescente pour le moins rebelle...
Lors de l’ascension des Drus, épreuve de l’extrême, déraisonnable s’il en est, le vieil homme et la jeune fille vont devoir aller au bout d’eux-mêmes face au danger, à la peur et à l’angoisse, car la montagne ne leur fera pas de cadeau. Elle pourrait même leur donner une belle leçon d’humilité...

« Les huit montagnes » de Paolo Cognetti

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Ce texte d’inspiration autobiographique, hymne a l’amitié et à la nature, nous plonge au coeur de la montagne, personnage a part entière, devenue refuge pour ceux qui le rejettent le monde moderne.

Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont onze ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au cœur du Val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.
Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé_et son avenir.
Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognatti mêle l’intime et l’universel et signe un grand roman d’apprentissage et de filiation.
quatrième de couverture.
71 ème Prix Strega - 2017 (Équivalent italien du Prix Goncourt)
Prix Strega jeunesse 2017

« L’ascension du Mont-Blanc » de Ludovic Escande

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Éditeur parisien, Ludovic Escande est plus habitué aux salons littéraires qu’aux bivouacs en haute montagne. Un soir, il confie à son ami Sylvain Tesson qu’il traverse une période difficile, l’écrivain lui lance : « Mon cher Ludovic, on va t’emmener au sommet du mont Blanc ! ».

Il n’a jamais pratiqué l’alpinisme et souffre du vertige. Pourtant il accepte, sans réfléchir. S’il veut atteindre le toit de l’Europe, il devra affronter les glaciers à pic, les parois vertigineuses, la haute altitude et le manque d’oxygène. La voie que lui font emprunter Sylvain Tesson et Jean-Christophe Rufin est périlleuse pour un débutant. Mais c’est le plus court chemin pour retrouver goût au bonheur.

Avec sincérité et humour, Ludovic Escande raconte cette folle ascension qui est aussi et surtout une formidable aventure amicale, littéraire et spirituelle.

« Le poids du papillon » d’Erri de Luca

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Quelque part dans les Alpes italiennes, un chamois domine sa harde depuis des années. D’une taille et d’une puissance exceptionnelles, l’animal pressent pourtant que sa dernière saison en tant que roi est arrivée. En face de lui, un braconnier revenu vivre en haute montagne, ses espoirs en la Révolution déçus, sait lui aussi que le temps joue contre lui. Sa dernière ambition de chasseur sera d’abattre le seul animal qui lui ait toujours échappé. Et puis, face à ses deux forces, il y a la délicatesse tragique d’une paire d’ailes, cette ’plume ajoutée au poids des ans’.

Le poids du papillon nous offre une épure poétique d’une très grande beauté. Erri De Luca condense ici sa vision de l’homme et de la nature pour affirmer plus que jamais son talent de conteur, indifférent à toutes les modes littéraires.

« La montagne ensommeillée » d’Alvaro Escobar Molina

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Un enfant naît, à l’aube, dans un village indien du coeur des Andes, face à la Montana Madre. Un enfant apprend le monde et la vie à travers le chant des cailloux dans le torrent, les secrets d’une grand-mère qui le devine un peu sorcier, le bruit du vent quand il souffle dans la vallée haute... Et puis, un jour, c’est le départ forcé par la guerre qui déchire et bouleverse : l’enfant rêveur est chassé pour toujours de sa ’ montagne ensommeillée ’. Face à l’exil, à la peur, ses souvenirs sont restés en lui comme un enchantement. Il en a fait son rempart intérieur contre la violence du monde, une source inépuisable d’inspiration et de courage. Si la vie est une rivière au courant tumultueux, chacun de ces récits à l’authenticité magique nous offre une pierre pour la traverser.

« La montagne rouge » d’Olivier Truc

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Une pluie continue épuise les hommes et les bêtes.
Alors que les éleveurs du clan Balva procèdent à l’abattage annuel des rennes, des ossements humains sont retrouvés dans l’enclos, au pied de la Montagne rouge.

Or, le clan est opposé à un groupement de forestiers et de fermiers dans un procès exceptionnel à la Cour suprême de Stockholm. L’enjeu – le droit à la terre – est déterminant pour tous les éleveurs de rennes du pays : qui était là le premier ?

La patrouille P9 de la police des rennes est chargée de l’affaire, mais l’identification du squelette, en l’absence de crâne, est difficile. Klemet et Nina commencent une enquête auprès des musées et des institutions, et découvrent un XIXe siècle collectionneur de types humains et un XXe siècle porté sur les idéologies purificatrices, perdus dans les tréfonds nauséabonds de l’histoire suédoise. Ils se heurtent à l’inertie, à la défiance voire à l’hostilité de l’administration. Ils découvrent aussi une mystérieuse vague de disparition d’ossements et de vestiges sami, autant de preuves potentielles de la présence originelle des Sami.

Klemet, plus que jamais empêtré dans sa double identité lapone, et Nina, qui le supporte de moins en moins, croisent des personnages souvent ambigus. Des archéologues aux agendas obscurs qui s’affrontent. Petrus, le chef sami, écartelé entre son devoir, son fils et la poursuite des rêves de son père dans les paysages grandioses et désolés des forêts primaires du fin fond de la Laponie. Bertil l’antiquaire au passé politique douteux, et Justina l’octogénaire aux étranges talents de conductrice d’engins et son groupe d’adeptes de la marche nordique et du bilbingo. Sans oublier une masseuse thaïlandaise…

Ce troisième tome des aventures de la police des rennes est passionnant et troublant, ses héros sont complexes et attachants, le talent de conteur d’histoires d’Olivier Truc se déploie entre suspense, émotion et humour.

« Six fourmis blanches » de Sandrine Collette

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Le mal rôde depuis toujours dans ces montagnes maudites. Parviendront-ils à lui échapper ? Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s’apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant. À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l’effort. Leur cordée a l’air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches… Lou l’ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c’est pour leur propre survie qu’ils vont devoir lutter.

« Le dictionnaire amoureux de la montagne » de Frédéric Thiriez

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Fascination, émerveillement, peur, joie, fierté, beauté, paix, sacré, jubilation, découragement, triomphe, souffrance, frustration, injustice, voire horreur ... la montagne suscite tour à tour ces sentiments puissants. Placez un gamin de trois ans au pied d’un tas de gravier ou d’un gros caillou : son premier réflexe sera d’y grimper. Formidable terrain de jeu et d’émotions, la montagne réveille l’enfant qui est en nous. Pourquoi y allons-nous, au prix d’efforts toujours, de souffrances souvent et, pour certains même, de leur vie ? ’ Parce qu’elle est là ’ disait l’inoubliable amoureux de l’Everest, Georges Mallory. Jolie échappatoire, que j’aurais volontiers complétée par un ’ parce que je suis là ’ ! Tant il est vrai que l’on n’escalade jamais que sa montagne intérieure. Frédéric Thiriez emmène le lecteur dans une promenade amoureuse, à travers ces lieux magiques, ces légendes, ces héros, ces mystères, ces sensations qui font la montagne, mais aussi les drames, les mensonges et les querelles qui l’entourent.

Voici le livre présenté ce jour qui n’est pas encore disponible à la Bibliothèque :

« Ventoux » de Bert Wagendorp

La photo a été prise il y a une trentaine d’années, dans le camping d’un village provençal, un jour avant que Joost, Peter et Bart n’entament à vélo l’ascension du mont Ventoux. Au dos, il est écrit : « Au camping, à Bédoin, juin 1982, de gauche à droite : David, Peter, Laura, Bart, Joost, André. » Bart Hoffman, bientôt la cinquantaine, se souvient de cet été intense et tragique qui fit voler en éclat leur belle et profonde amitié.
C’est alors que réapparaît Laura, elle qui, un après-midi, avait débarqué dans la bande, inconsciente de ce qu’elle provoquait, pour disparaître subitement au lendemain de la mort de Peter. Elle les invite à la rejoindre pour une nouvelle ascension, trente ans après. Entre poésie, musique et cyclisme, poursuivis par leurs démons, leurs remords et leurs regrets, troublés par leurs questions laissées sans réponse, les voilà donc partis à la recherche du temps perdu.

Les résumés des livres sont issus du site http://www.babelio.com