Valleeducousin.fr

Journal > Economie locale >

La Cagnole arrive : enfin une monnaie locale !!!

La cagnole en pratique pour votre entreprise

Publié par La Cagnole

Le dimanche 17 décembre 2017

Mis à jour le 18 janvier 2018

En attendant l’événement de présentation de la Cagnole, programmé à la Maison Hirondelle de Montréal, voici un article expliquant les grands principes.

1. Pourquoi adopter la Cagnole ?

Votre entreprise, votre association ou votre collectivité locale sera mise en valeur comme soutien à la Cagnole, comme adhérente à ses valeurs, ses objectifs :

✔ Favoriser un développement harmonieux et solidaire.
✔ Mettre davantage en lumière les atouts de l’Yonne.
✔ Développer les circuits courts.
✔ Maintenir les commerces, entreprises et associations de proximité.
✔ Rendre acteur le consommateur.
✔ Limiter l’évasion monétaire.

Vous bénéficierez d’une page vous présentant sur notre site internet, -nous y publierons vos annonces-

http://www.lacagnole.fr

d’une présentation dans nos annuaires imprimés,

donc d’une communication favorisant l’activité et la reconnaissance de votre structure.

2. En magasin, annonces ou catalogue : pas de modification

Aucun double affichage des prix : 1 euro = 1 cagnole

3. À la caisse

Lors du passage en caisse :

Logiciel de caisse : mode de règlement avec les cagnoles comme avec les chèques restaurant ou chèques vacances ; pas de fonds de caisse en cagnoles ; on doit pouvoir tout à fait cumuler deux modes de règlements ou même plus (par exemple : chèque déjeuner + cagnoles + carte bleue + euros).

Pour le commerce, le plus simple serait de ne pas rendre monnaie, il y aurait donc deux solutions :

- le client fait l’appoint cagnoles+autre moyen de paiement

- le client fait don de la monnaie pour agir pour un projet précis en accord avec Courts-circuits la Cagnole.

Authenticité des coupons

La sécurité des coupons de la Cagnole approchera celle des billets de banque.

Pour la comptabilité et la fiscalité : tout se fait en euros comme avant, aucune double déclaration.

4. Que peut faire votre entreprise avec ses cagnoles collectées ?

Paiement de vos fournisseurs en cagnoles

L’association courts-circuits la Cagnole vous aidera pour favoriser cette solution, c’est son rôle.

paiement d’une part du salaire à vos salariés s’ils sont volontaires

Légalement il s’agit d’un acompte en numéraire, indiqué en euros sur le bulletin de salaire, payé en cagnoles.

Bien nous tenir informés quand vous activez cette solution : la législation peut évoluer.

reconversion des cagnoles en excédent

Si les deux solutions précédentes ne suffisent pas à votre entreprise, qu’il vous reste trop de cagnoles en coffre, nous viendrons vous les reprendre, mais en appliquant un taux de reconversion, différent selon la classe de votre entreprise.

  • Classe B comme « bio » taux de 1 % de reconversion
  • Classe E comme « écologie » ou « économie sociale et solidaire » ou « associations » ou « collectivités » taux de 2 % de reconversio
  • Classe L « lien social » taux de 5 % à 2 % de reconversion selon les engagements éco-responsables de votre entreprise.

Pour tout renseignement : secretariat@lacagnole.fr

5. Une monnaie complémentaire citoyenne pour agir localement, quotidiennement, pour la transition écologique & solidaire

par le réseau de la monnaie :

Prenons ma facture de restaurant de 32€.
Si je la paie en euros, quelque soit le mode de paiement, l’argent part dans le système bancaire et les flux nationaux et internationaux. Une partie au moins quitte donc l’économie locale et peut servir à des actions tout à fait dommageables pour l’écologie, la crise climatique et nos emplois (financement des énergies fossiles, des entreprises pratiquant le dumping social dans des pays dits émergents...).

Si je la paie en cagnoles, l’argent ne peut pas quitter le département. Il va circuler de mains en mains, en apportant à chaque fois une richesse aux acteurs économiques, en réorientant les achats et les revenus localement.
Ainsi le restaurateur pourra acheter des aliments dans le réseau Cagnole, à des producteurs ou des distributeurs locaux. Eux-mêmes les réutiliseront sur le territoire dans les services, la culture, etc.

Les cagnoles feront cercle et créeront un processus de soutien, de dynamisation de l’économie locale.
En utilisant la Cagnole, je vote local et je vote transition écologique.

par la création monétaire et les prêts de la NEF

À chaque fois que je vais échanger des cagnoles à un comptoir (lieu où les Cagnoles seront proposées dans des enveloppes de 50 cagnoles), mon chèque bancaire sera déposé sur un compte de garantie à la NEF : les euros ainsi déposés sont les équivalents des cagnoles en circulation.

Dès que la Cagnole circulera et que le fond de garantie sera stable, une partie de ce fonds de garantie pourra être utilisée à des prêts courts pour soutenir un ou des projets précis : proposés et soutenus par l’association Courts-circuits la Cagnole et son réseau, ces prêts seront assumés par la Banque NEF.

Ainsi mon argent sert deux fois : mes euros sont convertis en cagnoles et agissent en circulant, et pendant ce temps, une partie de ces mêmes euros permet d’agir sur l’économie locale en aidant à des projets menés par des citoyens ou des entreprises.

Par le don et le soutien à des projets départementaux soutenus et réalisés un à un

Toutes entreprises et structures adhérentes au réseau de la Cagnole pourront s’inscrire dans un dispositif qui consistera pour les utilisateurs à renoncer à leur monnaie et ainsi à faire un don au profit du « projet phare en cours ».
Ainsi, un à un, des projets seront clairement décidés et soutenus par l’ensemble des utilisateurs et des prestataires de la Cagnole.

Toutes et tous ensemble, nous réaliserons des changements concrets sur le département : aider des porteurs de projet à s’installer en maraîchage bio ici, aider un particulier ou un groupe citoyen au rachat d’un commerce en vente en centre-ville, aider à financer un petit camion qui permette la vente directe de producteurs dans les villages bio isolés, aider à financer des paniers de produits bio locaux destinés aux personnes en situation de précarité, aider à la création de transformateurs en produits bio, aider à la mise en place de mini-magasins bio-locaux dans les petits villages en partenariat avec les producteurs et Germinal, etc.

À chaque fois que je renoncerai à la monnaie qui aurait pu m’être rendue, je saurai exactement pourquoi, pour qui, pour quand, je connaîtrai l’avancée du projet et de son financement.
Ainsi j’agirai encore concrètement avec mon argent.


Voir en ligne : http://www.lacagnole.fr/