Valleeducousin.fr

Journal > Culture >

Autour de Mahu

D’après le roman de Bruno Edmond éditions Diabase

Publié par Sylvain Solaro

Le mardi 5 décembre 2017

Mis à jour le 23 décembre 2017

« Quand Mahu parle, Mahu crie. Parler, Mahu ne sait pas. Mahu ne peut pas. Cri. Mahu crie. C’est ainsi. Mahu marche. »

une création du
COLLECTIF lamachinerie
Bruno Edmond, auteur
Franca Cuomo, actrice et voix, musique
Franck Lacroix, acteur et récitant
Cyril Trochu, piano, musique
Sylvain Solaro, création d’images en projection
et textes de la littérature de tous temps et tous pays évoquant le monde de la nature et des bêtes.
Résidence et étape de création en collaboration artistique avec
Cécile Viollet et François Stoerkel.
Scénographie autour d’œuvres de François Stoerkel

A la Tannerie d’Avallon le samedi 9 décembre 20h30

Un cabaret archaïque et moderne pour voix et quelques pommes où l’on verra, entendra, deux personnages en habit s’interroger autour de Mahu en une conversation à bâtons rompus, philosophique, poétique, burlesque un cabaret pour voix de toutes sortes et musiques entraînantes ou pas des acteurs, lecteurs, chanteuse et récitant, un pianiste et des pommes musicales des fables anciennes et modernes, évoquant l’étrangeté du monde animal, végétal ou minéral en forme de bestiaire-reliquaire images animées animaux vivants ou disparus des temps anciens et modernes et encore une oeuvre plastique énigmatique conversant avec tout cela et d’autres choses peut-être.

« Il y a chez l’auteur un Jérôme Bosch qui sommeille et cela ne peut que nous ravir. »
Gérard-Georges Lemaire in Chronique de l’an IX (1)

« Le Collectif lamachinerie porte bien son nom : ils sont plusieurs, pas toujours les mêmes, à machiner ensemble des objets, disons, des spectacles qui ne ressemblent à rien et qui ne cherchent pas à ressembler, sinon à ce qui leur tient à coeur (et à cris), là, maintenant, au moment où ils sont en train de le faire. » Christine Friedel, Plaisir(s) Journal du Château de la Roche-Guyon