Valleeducousin.fr

Journal > Vie publique >

Le Capitalisme et après ? A propos de la deuxième conférence de Julien Gautier à Asquins

Se pourrait-il qu’un nouvel ordre - qui ne passerait pas par une révolution sanguinaire... - soit possible ?

Publié par Odile Hoog Rousseau

Le lundi 22 juin 2015

Mis à jour le 23 juin 2015

A Asquins, au café Les Hirondelles, en partenariat avec la bibliothèque d’Asquins, s’est déroulée le 20 juin 2015 la deuxième conférence de Julien Gautier sur le thème le Capitalisme et après ? Cette conférence, organisée par le Collectif citoyen du vézelien a fait - comme la première d’ailleurs - salle comble. Suivi d’un pot grignotis, elle a rassemblé des Vézeliens et habitants d’ailleurs : une ambiance sympathique, respectueuse des idées et propos des uns et des autres, beaucoup d’interventions et de questions de la part du public. L’intérêt que portent de plus en plus de citoyen(ne)s à ces questions, en raison des craintes qu’elles suscitent quant à notre avenir et nos modes de vie … fait plaisir à voir.

Aux limites du capitalisme

Julien Gautier, professeur de philosophie dans la banlieue parisienne s’est attaché à montrer que la quadruple crise que nous traversons, financière, économique, humaine et écologique montrent les limites absolues que rencontre le capitalisme financier aujourd’hui et que cette configuration est inédite.

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1666
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

La multiplication des pains financiers...

Il a démontré qu’on peut craindre une faillite généralisée d’un système où les hommes deviennent de plus en plus superflus ; il parle d’une société de travailleurs sans travail. Le fantasme du capitalisme financier n’est il pas un capitalisme sans production et sans travailleurs ? car on assiste aujourd’hui au Miracle du Capital fictif, l’argent étant devenu lui-même une marchandise ; on peut acheter, vendre de l’argent et accumuler des profits colossaux ; voilà bien l’essence même de la finance.

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1667
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

M Gautier appelle ce phénomène la Multiplication des Pains Financiers puisque chaque créance existe à la fois pour celui qui prête et celui qui emprunte ; et ainsi le montant d’actifs financiers crées de toutes pièces chaque fois qu’il y a émission de créance, a atteint en 2013 la somme de deux millions de milliards d’ euros soit 3 fois le pib mondial … Gloup !

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1668
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

Il n’y a donc plus besoin ni de production réelle, ni d’amélioration de la productivité ni même de travailleurs ; voilà comment le capitalisme a relancé la machine qui s’enrayait !

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1669
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

M Gautier a très bien expliqué ces phénomènes d’une façon claire et concise, et vous pouvez regarder sa prestation sur http://collectifcitoyenvezelien.org filmée samedi à Asquins.

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1670
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

Des perspectives développées autour de l’éco-socialisme

La perspective d’avenir développée par M Gautier est celle de l’eco-socialisme – ou économie contributive - une sorte de dépassement heureux d’un système à bout de souffle, seule alternative possible pour lui à l’effondrement catastrophique du système ou à la énième renaissance de ses cendres (sous forme de capitalisme vert par exemple).

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1671
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

J Gautier s’est appuyé sur les travaux de André Gorz et de B Stiegler qui prônent la mise en place d’une société de l’abondance où personne ne manquerait de rien, où le temps serait libéré et où nous pourrions reprendre la main sur nos besoins après avoir redéfini la norme du suffisant. L’économie au service de la vie en quelque sorte ; on assisterait à un partage du temps de travail (15 000 heures sur toute une vie), à un revenu garanti suffisant de 18 ans à la fin de vie (1000€ par mois).

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1672
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

Ces économistes assurent qu’un tel système est viable. Ce serait la politique du temps libéré, le statut d’intermittent du spectacle pour tous en quelque sorte. De nombreuses initiatives locales existent déjà : les SEL, les circuits de distribution courts, les monnaies locales, les logiciels libres, les mouvements alter-mondialistes paysans etc.

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1673
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

Des réactions diverses dans le public

Cette partie de la présentation a bien sûr entraîné de nombreuses réactions ; entre ceux qui trouvent ça utopiste, irréaliste, insuffisant, pas assez révolutionnaire… il y a aussi ceux qui pensent que c’est possible et à qui ça fait envie …

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1674
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

Tout le monde a une idée sur la question mais comme a fait remarquer l’animateur des débats, ces démarches se développent et elles sont constructives, elles sont dans le concret, dans l’action locale immédiate au lieu d’être dans la critique des gouvernements et des financiers dont on a plus rien à attendre.

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1675
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

On sait bien « qu’ils ne vont pas se laisser faire !!! ». En tout cas, voilà une réunion qui illustre exactement ce qu’elle défend : du temps libéré pour prendre en charge nos besoins d’échanger, pour être ensemble, passer un bon moment et consommer local !

Débat : le capitalisme, et après ?
Document n°1676
Débat : le capitalisme, et après ?
Deuxième conférence-débat du collectif Vézelien portant sur l’avenir du capitalisme : Le capitalisme, et après ?
Crédits : Pierre-Emmanuel Weck

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document