Valleeducousin.fr

Journal > Culture >

Sortie de résidence

C’était le 2 mai à la Tannerie : projection de films autour des explorations de Virgile Novarina sur le Sommeil, en présence de Jean Seban et Walid Breidi

Une rencontre et des échanges avec Virgile Novarina, Jean Seban et Walid Breidi - Soirée co-organisée par l’Association « Fondation Christian & Yvonne Zervos »

Publié par La Tannerie

Le samedi 2 mai 2015

Mis à jour le 28 juillet 2015

Virgile Novarina explore depuis 1995 son sommeil sous forme d’écrits, de dessins et aborde également le sommeil des autres avec la photographie et la vidéo. Avec Walid Breidi, artiste numérique, ils ont séjourné une semaine en résidence de création à « la tannerie 89 » pour travailler à une mise en forme du projet de Bulle paradoxale (installation interactive). Voici quelques photos de la soirée, au cours de laquelle nous avons vu également un film de Jean Seban, intitulé « Virgile dort ».

Cécile Viollet ouvre la soirée du 2 mai 2015, autour des explorations de Virgile Novarina sur le sommeil
Document n°1513
Cécile Viollet ouvre la soirée du 2 mai 2015, autour des explorations de Virgile Novarina sur le sommeil
De gauche à droite : Jean Seban, Virgile Novarina, Cécile Viollet - Tout à droite : Walid Breidi
Virgile Novarina, entouré de Jean Seban (à gauche) et de Walid Breidi (à droite)
Document n°1514
Virgile Novarina, entouré de Jean Seban (à gauche) et de Walid Breidi (à droite)
Virgile Novarina dans la vitrine
Document n°1515
Virgile Novarina dans la vitrine
« Virgile dort », un film de Jean Seban
Passant regardant Virgile dormir...
Document n°1516
Passant regardant Virgile dormir...
« Virgile dort », un film de Jean Seban
Une semaine de sommeil dans une vitrine, de 9h à 18h
Document n°1517
Une semaine de sommeil dans une vitrine, de 9h à 18h
« Virgile dort », un film de Jean Seban
Commentaire d’une passante
Document n°1518
Commentaire d’une passante
« Virgile dort », un film de Jean Seban
Commentaire d’Alexandre, sans domicile, sur le trottoir devant la vitrine
Document n°1519
Commentaire d’Alexandre, sans domicile, sur le trottoir devant la vitrine
« Le gars qui dort dans la vitrine, dans son lit rouge, c’est une belle exposition, c’est plutôt original ! C’est pas désagréable » (Dans « Virgile dort », un film de Jean Seban)
Lors de certains micro-éveils, Virgile tente de noter ce dont il se souvient
Document n°1520
Lors de certains micro-éveils, Virgile tente de noter ce dont il se souvient
« Virgile dort », un film de Jean Seban
Crédits : Jean Seban
Des passants regardant Virgile dormir
Document n°1530
Des passants regardant Virgile dormir
« Virgile dort », un film de Jean Seban
Jean Seban et Virgile Novarina parlant de leur travail, après la projection, devant le public de la Tannerie
Document n°1531
Jean Seban et Virgile Novarina parlant de leur travail, après la projection, devant le public de la Tannerie
Un coin chaleureux de la Tannerie pendant l’entracte
Document n°1532
Un coin chaleureux de la Tannerie pendant l’entracte
Entracte à la Tannerie
Document n°1533
Entracte à la Tannerie
Entracte à la Tannerie
Document n°1534
Entracte à la Tannerie
Cécile Viollet bat le rappel pour la deuxième partie de la soirée
Document n°1535
Cécile Viollet bat le rappel pour la deuxième partie de la soirée
Walid Breidi (à droite) présente son travail d’installations multimédias interactives
Document n°1536
Walid Breidi (à droite) présente son travail d’installations multimédias interactives
Spécialiste des installations multimédia interactives, Walid Breidi se joint à Virgile Novarina pour tenter de créer une installation vidéo et sonore interagissant avec l’activité du cerveau pendant le sommeil paradoxal : c’est l’objet de leur travail de résidence à la Tannerie.
Reflets de la pluie dans la nuit, en sortant de la Tannerie ce 2 mai 2015
Document n°1537
Reflets de la pluie dans la nuit, en sortant de la Tannerie ce 2 mai 2015

Pour rappel : le programme de cette soirée

  • 17h00 - PROJECTIONS  :
    • Autour du sommeil (12’, 2004) de Virgile Novarina : Petit abrégé de la vie des dormeurs, à l’usage des éveillés.
    • Virgile dort, six esquisses pour un film (22’, 2013) : de Jean Seban, en présence du réalisateur « Best short documentary au Southampton International Film Festival » 2014
    • Au cœur du sommeil de Virgile Novarina : Film (40’, version provisoire) avec quatre écrivains ayant chacun écrit un livre sur le sommeil :
      • Michel Butor (Matière de rêve),
      • Clément Rosset (Route de nuit)
      • Pierre Pachet (Nuits étroitement surveillées)
      • Jean-Luc Nancy (Tombe de sommeil).
  • 19h00 : LA « BULLE PARADOXALE » : Présentation du projet d’installation interactive « La Bulle Paradoxale » de Virgile Novarina réalisée en collaboration avec Walid Breidi (artiste programmateur )
  • 20 h : RESTAURATION SUR PLACE

Liens et références complémentaires

Liste des performances de Virgile Novarina

Virgile a fait des performances « En somme » en France, Allemagne, Espagne et Angleterre :

  • La Générale, Paris, vernissage expo « Formalité », 2006
  • Musée de Bordeaux dans la sculpture Alcôve de Sébastien Rinckel, expo « dormir, rêver… et autres nuits », 2006
  • Vitrine de La Case Piment Vert, Gustavia, St Barthélémy (6 nuits), 2007
  • Institut Français de Brême vernissage de l’exposition « Pourquoi Wäre es ? », 2007
  • 4 vitrines de Brême : First Class, Deginter, Tanz Film Institute, Bar drei jahne (7 nuits), 2007
  • Galerie KraskaEckstein (7 nuits), Brême, Allemagne, 2007
  • Laboratoire du sommeil de l’hôpital de Bremen Ost, 2008
  • Musée d’Art Moderne de Paris dans l’installation « Les abonnés du téléphone » de C-* Boltanski, 2008
  • Musée Syker Vorwerk, Allemagne, 10h – 18h avec Electroencéphalogramme, 2008
  • Maison Rouge, Paris, dans l’installation « Suite n°8 », avec dans le lit 4 pièces sonores du collectif PurePrésence
  • vitrine de La Case Piment Vert, Gustavia, Saint Barthélémy (6 nuits), 2009
  • La Villette, Paris dans la cabine du sous-marin L’Argonaute 5636, 2009
  • vitrine de l’Espace Culture, Marseille (3 nuits)
  • 200 minutes de poésie, Place Saint-Sulpice à Paris, avec improvisation sonore de Valérie Vivancos
  • Musée des Abattoirs de Toulouse, dans l’installation « Tampascull » de l’atelier Van Lishout
  • IMEC, Abbaye d’Ardenne, Caen, pour la soirée du Bout des Bordes, 2010
  • Cyber-performance sur chatroulette.com, diffusée sur internet au hasard dans le monde
  • Grand Palais, Art Paris 2011, dans une œuvre de l’Atelier Van Lishout : Dynamo
  • Fondation Verbeke, Anvers, Belgique, dans la Casanus de l’Atelier Van Lieshout
  • Gare au théâtre, dans le Labyrinthe du sommeil, pour la Nuit de la poésie du BIPVAL festival
  • Maison de la radio, Paris, studio 113, escalier B, Pour l’émission « Les endormis » d’Aurélie Djian et Angélique Tibau
  • vitrine du Kunsttempel, Kassel, Friedrich Ebert-Str-* 177, pour le projet « 3durch3 » (3 nuits)
  • « En somme : lun - sam, 9h - 18h », L’Inlassable galerie, 18 rue Dauphine, 75006 Paris
  • vitrine de la Galerie Mitte im KUBO, Brême, Allemagne
  • Matadero, Madrid, 2013
  • Palais de Tokyo, exposition « Condensation », dans « Le Lit » de Benoît Piéron, 2013
  • Le 7.5 Club, 5 rue des Ursulines, Paris
  • Serpentine Gallery, London, dans un des lits de camp de la performance 512 hours de Marina Abramovic
  • MAMCO, niveau 3, Espace 30, 4ème Etat, Genève, dans l’installation « Salon Scheebart » conçue par Siah Armajani
  • Gdanska Galeria Miejska, Gdansk, Pologne, vernissage de l’exposition « Who make Europe » (1 nuit), 2015

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document