Valleeducousin.fr

Journal > Culture >

C’était samedi 17 janvier 2015 : le « Petit déjeuner de la Bibliothèque » ayant pour thème "les beaux livres" + rencontre avec Claire Xuan

Publié par Chocomousse

Le mardi 20 janvier 2015

Mis à jour le 26 janvier 2017

Prochain rendez-vous samedi 21 février autour des livres d’Europe du Nord.

La présentation des livres a tout d’abord débuté par l’intervention de Claire Xuan

Claire Xuan, née en 1966, photographe, plasticienne et conceptrice d’ouvrages d’art est passionnée de destinations lointaines qu’elle immortalise au travers d’une collection de carnets de voyages créée en 1999 chez “Éléments d’édition”. Une idée maîtresse conduit ses réalisations, la déclinaison des 5 Éléments de l’univers :
le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau.

Elle nous a fait découvrir son nouveau livre-objet « Thés et Temples de Corée » : un régal pour les yeux.

Pour plus d’informations et de photos, le site de Claire Xuan : http://www.elements-dedition.com

Elle nous a annoncé également différentes dates d’expositions auxquelles elle allait participer :

  • « Petite et grande histoire du bois sur l’eau » du 28 mai au 28 juin 2015 à Clamecy puis du 5 septembre au 11 octobre 2015 à Avallon, aux Abattoirs.
  • « Un train de bois pour Paris » du 7 juin au 27 juin 2015.

Voici les livres présentés ce jour, disponibles à la Bibliothèque :

 « Les plus excellentes estampes japonaises » de Catherine David

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Le raffinement de la culture japonaise est parfaitement incarné par les estampes. Produites en masse au cours de la période Edo (1615-1868) - très faste sur le plan culturel -, elles étaient destinées à un public populaire. Elles ont connu une vogue fertile en Europe, notamment auprès des peintres français qui se sont largement inspirés de leur style comme de leurs motifs.
Les célèbres ukiyo-e, ces ’ images du Monde flottant ’, une référence aux quartiers de plaisir et de détente des grandes villes japonaises, ont en effet souvent pris pour modèles les prostituées et les acteurs de kabuki. Les estampes jouaient alors un peu le rôle des magazines populaires d’aujourd’hui, offrant à un large public des images de gens beaux et célèbres.
Toutefois, les estampes ont aussi reproduit les merveilles de la nature (oiseaux, insectes, fleurs), les paysages si typiquement japonais - on pense à la célèbre Vague d’Hokusaï ou à ses Vues du mont Fuji, ou encore les mythes et légendes. Toutefois, la vie quotidienne (jeux d’enfants, scènes de bains, pêche, etc.) n’est pas absente pour autant.
Cet ouvrage splendide présente plus de 350 œuvres des maîtres de cet art que sont Hiroshige, Utamaro, Harunobu, Eisen, Hokusaï, pour ne citer que les plus connus. Le grand format (29 x 42 cm) permet d’apprécier l’incroyable richesse des tons et des détails.

Toutes les estampes sont issues de la merveilleuse collection du Victoria Albert Museum de Londres.

« Fables » de Mary-Laëtitia Gerval

Livre disponible au prêt à la Bibliothèque Gaston Chaissac

Belles lettres, gastronomie et beaux-arts, ce livre de cuisine esthétique traduit en 35 recettes délicates les Fables de Jean de La Fontaine. Christian Etienne, chef étoilé, et la photographe Mary-Laëtita Gerval présentent 35 apologues du fabuliste et leurs évocations culinaires dans un style clair et poétique.30 x 34cm, 3 kg, 234 pages, juillet 2007

Son site : http://marylaetitiagerval.com

Édition Les doigts qui rêvent

Les Doigts Qui Rêvent (LDQR) est une association loi 1901 fondée en 1994 à l’initiative de quatre couples de parents et d’un enseignant, située à Talant, près de Dijon. C’est l’unique structure de production en série d’albums tact-illustrés au monde. Le but étant de favoriser l’inclusion des enfants déficients visuels.

Leur site : http://ldqr.org

Livres appartenant au fond animation de la Bibliothèque Gaston Chaissac, consultables sur place

« Petit souffle de vent » d’Elisa Lodolo

Un matin, la Terre soupira tellement fort... ppppppfffffffff... que petit à petit, Petit souffle de vent se mit à voyager. Le vent est représenté tactilement par 3 fils de laine qui parcourent toutes les pages et que l’enfant peut ainsi suivre du début à la fin du livre (suivi des lignes). Livre cartonné, sans spirale.

« Le gâteau d’émeraude (d’après Peau d’âne) » de Francke Jeannot et Manu Trahard

Adaptation tactile du conte Peau d’Âne de Charles Perrault, avec un texte condensé accompagné d’illustrations riches, variées et colorées.

« Le joueur de flûte de Hamelin » de Francke Jeannot et Manu Trahard

La très belle légende reprise avec un texte concis et des illustrations en noir et blanc, à la fois très graphiques et très tactiles.

Éditions Maeght, la collection des contes de Warja Lavater :

« Le Petit Chaperon Rouge »

« Cendrillon »

« Blanche-Neige »

Livres appartenant au fond animation de la Bibliothèque Gaston Chaissac, consultables sur place.

Chaque conte se présente comme une page de plus de 4 mètres pliée en accordéon pour devenir un livre-objet. Les personnages, les éléments de décor et les lieux sont représentés et symbolisés par des points de couleurs ou des formes géométriques selon un code annoncé en préambule.

Voici les livres présentés ce jour qui ne sont pas encore disponibles à la Bibliothèque :

« L’art dans la nature » de Nils Udo

Ce livre nous initie à la saisissante beauté du monde artistique éphémère de Nils-Udo, autrefois peintre, aujourd’hui plasticien de la nature.
Du Land Art ? pas exactement car ici la nature ne sert pas simplement de cadre à l’œuvre. Elle fait partie intégrante de sa réalisation et lui donne sa force vitale. Nils Udo sculpte dans la nature avec des matériaux trouvés sur place : petites modifications, légers décalages, mises en rapport de couleurs, d’éléments végétaux et minéraux.
Ainsi, un cercle de bambou-calumet au bord de l’océan indien compose un tableau graphique aux couleurs franches. Une feuille de châtaignier et son précieux chargement de fleurs de jarosse flotte sur les eaux noires d’un étang du Limousin. Et que dire de ce sublime écran comme un paravent fait de bambous, de bourgeons de fuchsia et de brins d’herbe, sur fond de mousse et de fougère ?
131 œuvres très exactement sont présentées ici, sous forme de photos parfois accompagnées de tableaux, signés Nils Udo. La plume claire et précise du critique d’art Hubert Besacier nous ouvre les portes de l’univers de cet artiste unique.

« Andy Goldsworthy »

Une étoile à pointes multiples composée de grands glaçons tient en équilibre sur un rocher dans une vallée tranquille du Dumfriesshire ; un délicat paravent de bambous s’élève sur une plage japonaise, devant un arrière plan de montagnes ; une longue arête tortueuse de terre longe une voie de chemin de fer désaffectée sur la rive de la Tyne ; quatre anneaux massifs de neige marquent la position du Pôle Nord.

Le créateur de ces extraordinaires œuvres d’art est Andy Goldsworthy qui a presque exclusivement travaillé avec des matériaux trouvés dans le milieu extérieur naturel. Neige, glace, feuilles d’érable, têtes de pissenlit, tiges, galets, Andy utilise tout ce qu’il recueille autour de lui. La plupart de ses œuvres sont éphémères et il conserve leurs traces par de remarquables épreuves photographiques en couleur, dont beaucoup sont accompagnées de légendes formant partie intégrante de l’oeuvre.

L’intention de l’artiste n’est pas « d’apposer sa marque » sur le paysage, mais de travailler instinctivement avec lui, afin que ses créations manifestent, même brièvement, un contact en harmonie avec le monde naturel.

« Andy Goldsworthy : Crée avec la nature » d’Andy Goldsworthy

« Passage » d’Andy Goldsworthy

« Le temps » d’Andy Goldsworthy