Valleeducousin.fr

Journal > Culture >

Le vendredi 19 septembre, L’Autre Monde, recevait Alain Kewes et Jean-Pierre Cannet : en diffusion sur Radyonne !

Une soirée à la fois acide et savoureuse.

Publié par Thiébaut Jourdain

Le samedi 20 septembre 2014

Mis à jour le 1er mai 2015

L’apéro-livre de la Librairie L’Autre Monde du vendredi 19 septembre 2014, animé et enregistré en public par Yannick Petit pour l’émission Wagon-Livres, mettait à l’honneur les éditions Rhubarbe à l’occasion de son dixième anniversaire. Les invités ? Alain Kewes, bien-sûr, son fondateur... mais aussi l’auteur vézelien Jean-Pierre Cannet, dont le dernier ouvrage, un recueil de nouvelles publié sous le titre « Le Grand Labeur », vient de recevoir le prix Boccace.

 A l’origine de Rhubarbe : le malicieux Alain Kewes

Les yeux malicieux, gourmands et complices, Alain Kewes aime les mots... qu’il prend d’ailleurs plaisir à choisir, comme il choisit ses auteurs, pour partager d’une certaine manière son regard sur le monde.

D’abord auteur, il est devenu éditeur, un peu pour rompre cette solitude de l’écrivain face à son texte : « L’édition est une manière de délocaliser l’imaginaire ».

Alain Kewes est par ailleurs créateur de l’association « la soie des vers » à Auxerre, dont l’objectif est de promouvoir la poésie et la nouvelle contemporaines dans l’Yonne.

Alain Kewes (éditions Rhubarbe) à la Librairie L’Autre Monde, le 19 septembre 2014
Document n°791
Alain Kewes (éditions Rhubarbe) à la Librairie L’Autre Monde, le 19 septembre 2014
Crédits : Librairie L'Autre Monde

 Rhubarbe : sucré-acide, inclassable, sauvage...

A propos de sa maison d’édition, Alain Kewes donne cette définition :

rhubarbe : n.f. (du bas lat. rheubarbarum, racine barbare)
« Feuilles monstrueuses, tiges acides, le potager littéraire connaît bien ces textes inclassables, sauvages, allant à l’encontre de la production habituelle de leurs auteurs. On peut les couper à ras : ils repoussent aussitôt. Autant les donner à lire. »

Il y a dix ans, il était difficile de publier des textes brefs... qui est devenu la spécialité des éditions Rhubarbe, à quelques exceptions près.

En chiffres, Rhubarbe c’est une soixantaine d’auteurs, une dizaine de publications par an (soit environ une centaine en 2014)... et un seul bonhomme qui s’occupe de tout, depuis la sélection des manuscrits jusqu’à la diffusion et distribution des ouvrages, en passant par la mise en forme et l’impression.

C’est à ce rythme que la maison continue de publier quand ça lui plait, ce qui lui plait... pour donner au sauvage et à l’adventif quelque chose de nécessaire.

 Jean-Pierre Cannet : à la recherche de « mythes modernes »

« Écrivain vézelien » : une formule facile, pour éviter d’avoir à définir en deux mots une personnalité apparemment complexe, perfectionniste... et allo-centrée : « Ma vie personnelle ne m’intéresse que très peu. Ce qui m’intéresse, ce sont les autres : l’autre est d’une richesse infinie ».

Tout comme le titre de son dernier ouvrage paru aux éditions Rhubarbe, Jean-Pierre Cannet définit son travail d’écriture comme « un grand labeur » : ce qui l’intéresse, c’est d’ « articuler par des mots les choses les plus profondes, en essayant de chasser tout ce qui pourrait être anecdotique ».

« Le Grand Labeur » qui a reçu le Prix Boccace, est une série de nouvelles dont le fil conducteur, une histoire d’amour dans univers chaotique et atemporel, incarne les situations dans toute leur âpreté.

L’écrivain Jean-Pierre Cannet à la Librairie L’Autre Monde, le 19 septembre 2014
Document n°790
L’écrivain Jean-Pierre Cannet à la Librairie L’Autre Monde, le 19 septembre 2014
Crédits : Librairie L'Autre Monde

Concernant le théâtre, qu’il ne conçoit pas comme étant « un reflet de la vie réelle », Jean-Pierre Cannet, offre cette phrase mystérieuse : « J’ai toujours souhaité que les vivants et les morts puissent se parler en équité ».

Jean-Pierre Cannet, en quête de « mythes modernes », est un explorateur de l’écriture.

 In fine : le coup de cœur de la Librairie L’Autre Monde

Avant de se quitter, Evelyne Levallois nous présente le coup de cœur de la Librairie :

« Joseph », de Marie-Hélène Lafon

Joseph est un doux. Joseph n ’est pas triste, du tout. Joseph existe par son corps, par ses gestes, par son regard ; il est témoin, il est un regardeur, et peut-être un voyeur de la vie des autres, surtout après la boisson, après les cures. Il reste au bord, il s’abstient, il pense des choses à l’abri de sa peau, tranquille, on ne le débusquera pas.

 Diffusion de l’émission « Wagon-Livres » sur Radyonne

Vous pourrez écouter l’intégralité de l’émission sur Radyonne (90,5 FM) le 22 octobre 2014 à 21H00. Mais aussi en direct via internet sur www.radyonne.fr, où le podcast sera disponible quelques jours après sa diffusion !

Surtout, ne manquez pas le prochain Apéro de L’Autre Monde ! ;-)

Messages

  • # Message posté le 20 octobre 2014, par La rédaction
    En réponse à : En diffusion sur Wagon-Livres mercredi 22 octobre à 21h00

    Contrairement à ce qui était marqué dans l’article (maintenant corrigé), l’émission Wagon-Livres sera diffusées le mercredi 22 octobre à 21h00 ! :o)

  • Poursuivre cette discussion

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document