Valleeducousin.fr

Journal > Culture >

Les Mélodies Gainsbourg à la Tannerie d’Avallon

Concert à 20h30 le 18 Novembre en sortie de résidence...

Publié par Sylvain Solaro

Le lundi 6 novembre 2017

Mis à jour le 10 décembre 2017

> La collaboration entre la Tannerie et le projet des Mélodies Gainsbourg est né en mars 2016, lorsque l’équipe est venue en résidence pour un tournage de « clips » originaux. Les espaces de la Tannerie ont apporté la dimension poétique que Sylvain Solaro et Franca Cuomo cherchaient à créer autour de l’univers de ce projet.


L’équipe revient cette fois pour 2 jours de résidence afin de travailler autour du climat du concert lui-même. Là encore, la Tannerie sera une source d’inspiration puissante. Au programme de cette courte résidence : une recherche scénographique associant lumière et images.
Le concert du 18 novembre en sera le point d’orgue.

Mélodies Gainsbourg
Franca Cuomo chant
Cyril Trochu piano
ET
Sylvain Solaro photos + vidéos
Bruno Edmond collaboration artistique

Entre musique de chambre et flamboyance rock le FRANZ.K revisite la magie Gainsbourg dans un format épuré, désossé qui célèbre l’envoûtante beauté des textes, l’alchimie totale des mots et des mélodies, l’humour et la fêlure d’un univers sensuel, unique et magnétique.

LE CONCERT
Franca Cuomo et Cyril Trochu travaillent ensemble depuis des années à créer un vrai son de duo : « Les climats doivent être forts, on doit y aller carrément, et renouveler à chaque fois les sensations intérieures. Ainsi, selon ce que la chanson raconte et ce que nous en ressentons, il y a un choix esthétique franc et net à faire. Et mettre tous nos moyens en œuvre pour que le public le ressente aussi. Sans ce grand rapport émotionnel et sensible aux chansons, le projet n’atteint pas son but. Nous aimons l’énergie du concert, c’est une expérience unique, jubilatoire à chaque fois. L’instant magique. »

Le projet Mélodies Gainsbourg est né d’une commande autour de l’oeuvre de Serge Gainsbourg pour une série de concerts à Prague. Il tourne depuis en France.

Extraits de presse :
> Françoise-Franca Cuomo, en lien direct, d’inconscient à inconscient, avec Cyril Trochu … Un des instants les plus déchirants de tous les temps. »
Francis Marmande, Le Monde.fr
> « Et là... surprise ! Le Franzktrio : Cyril Trochu au piano, et j’ai envie de dire au piano écarté... et une chanteuse frappée et gonflée : Franca Cuomo… »
Julien Delli Fiori, France Inter
> « Franca Cuomo, époustouflante voltigeuse des cordes vocales aux pouvoirs magiques réconcilie des univers que l’on croyait ennemis en mêlant jazz, lyrique, cabaret, musique contemporaine et populaire » L’Humanité - 2016


Voir en ligne : clip